Etats Unis : environ 20 millions de locataires, soit 20% d’entre eux, pourraient être expulsés d’ici fin septembre en raison de la pandémie

Etats Unis. Environ 20 millions de locataires, soit 20% d’entre eux, pourraient être expulsés d’ici fin septembre en raison de la pandémie – avec un impact lourdement sur les locataires afro-américains et hispaniques. Selon un sondage, plus de 40% des locataires afro-américains et hispaniques disent ne plus pouvoir payer leur loyer. Une manifestation de klaxons et de véhicules a été organisée autour du bâtiment de la banque américaine. Le gouvernement fédéral prévoit de clore le moratoire sur les expulsions le 25 juillet et les mesures prises par les villes et les Etats pour assurer la protection des locataires ont commencé expirer en juin. Par ailleurs le rythme de propagation de la pandémie conduit à de nombreuses fermeture d’usines et d’entreprises et à un accroissement considérable du chômage. Dans le Wisconsin où les moratoires ont été levés dès le 27 mai, les expulsions ont augmenté de 42% les quinze premiers jours du mois de juin.

#1135 vu sur businessinsider.fr