Turquie : le gouvernement de l’AKP annonce la mise en place d’un décret qui pourrait permettre la “libération” d’environs 90 000 prisonniers. Libération soumise à condition qui exclue de fait les opposants politiques.

Turquie. Le gouvernement de l’AKP annonce la mise en place d’un décret qui pourrait permettre la “libération” de 90 000 prisonniers. Nombre de prisonniers, notemment les opposant politiques du régime sont incarcérés pour des faits dit de “terrorisme” et sont donc non libérable par ce décret.

#0269 Paru sur france24.com le 14 avril 2020