Turquie : la situation liée au Covid19 semble bien plus grave que ce que la propagande gouvernementale laisse filtrer

Turquie. Pendant des semaines, le président Recep Tayyip Erdogan a présenté la performance de la Turquie dans la gestion du coronavirus comme l’une des plus réussies au monde. La propagande gouvernementale censure les rapports des hôpitaux, des lieux de sépulture et les témoignages des proches en deuil. Plusieurs médecins qui se sont prononcés sur les réseaux sociaux ont été sanctionnés et 410 personnes ont été arrêtées en mars pour des posts “provocateurs et abusifs”. Les données compilées par le New York Times à partir des enregistrements de décès à Istanbul indiquent que la Turquie est aux prises avec une calamité bien plus grande du coronavirus que les chiffres et les déclarations officielles ne le suggèrent. La ville a enregistré environ 2100 décès au-delà des données “prévisibles”, du 9 mars au 12 avril, bien plus que ce que les autorités ont signalé pour l’ensemble de la Turquie pendant cette période. Même d’après les chiffres officiels, les cas confirmés en Turquie ont dépassé dernièrement le chiffre de 90 000, ce qui place la Turquie au 7ème rang des pays les plus touchés au monde, au-dessus de la Chine.

#0296 Source www.nytimes.com