Turquie, Izmir : le système d’appel à la prière de la ville a été piraté de manière à faire diffuser le chant de révolte italien “Bella ciao” depuis les minarets de plusieurs mosquées

Turquie, Izmir. En pleine période de fin du ramadan, le système d’appel à la prière de la ville a été piraté de manière à faire diffuser le chant de révolte italien “Bella ciao” depuis les minarets de plusieurs mosquées locales à la place de l’appel à la prière. Les mosquées sont fermées depuis deux mois en raison du coronavirus. La situation a été rétablie et une enquête a été ouverte, mais des vidéos avaient déjà fait le tour des réseaux sociaux. Des usagers de ces réseaux pourraient être poursuivis pour “dénigrement des valeurs religieuses” après avoir applaudi cette action ou l’avoir relayée.

#0751 Source ladepeche.fr