Togo, Lomé : le gouvernement togolais vient d’entamer un dépistage massif de plus de 1.550 détenus, dans le but de mettre fin à la violente émeute qui a débuté le 12 mai

Togo, Lomé. Le gouvernement togolais vient d’entamer le test de dépistage au Covid-19 de plus de 1.550 détenus, dans le but de mettre fin à la violente émeute qui a éclaté dans la prison civile de Lomé le 12 mai. «Tous les détenus seront testés», a déclaré Idrissou Akibou, directeur de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion pensant ainsi répondre aux demandes des prisonniers.

#0656 paru sur sputniknews.com