Thaïlande : alors que les migrants birmans, indiens et cambodgiens sont les plus touchés par le virus, les autorités cambodgiennes en Thaïlande ont accru le contrôle et la surveillance de leurs ressortissants ainsi que des passages aux frontières

Thaïlande. Le ministère thaïlandais de la Santé a annoncé qu’au moins 153 travailleurs cambodgiens en Thaïlande ont été testés positifs, alors que le pays fait face à une nouvelle épidémie virale qui se propage rapidement. Les travailleurs migrants sont plus particulièrement touchés. Ce sont les ressortissants thaïlandais, les travailleurs birmans, indiens et cambodgiens qui ont enregistré le plus de cas à travers le pays. Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que les autorités cambodgiennes en Thaïlande surveillaient et vérifiaient le nombre de cas parmi les travailleurs migrants cambodgiens. L’ambassade de Thaïlande au Cambodge a déclaré que son gouvernement avait découragé les communautés de travailleurs migrants de se déplacer, en particulier ceux qui souhaitaient rentrer dans leur pays d’origine, et facilité leur régularisation temporaire. Des migrants cambodgiens affirment avoir été empêchés de retourner au Cambodge alors qu’ils ont perdu leurs sources de revenu en Thaïlande. Le Cambodge a augmenté ses installations de dépistage et de quarantaine le long des provinces frontalières pour faire face à une augmentation des arrivées de travailleurs migrants.

#1810 Source www.voacambodia.com