Etats Unis, Portland : lors d’une nuit de manifestations émeutières, des manifestants brûlent un drapeau américain le palais de justice et la police aurait utilisé de nouvelles munitions anti-émeutes

Etats Unis, Portland. Lors d’une nuit d’affrontements et de manifestations émeutières, des manifestants brûlent un drapeau américain accroché devant le Multnomah County Justice Center, devenu un lieu de rassemblement récurrent et le remplacent par un panneau Black Lives Matter. Certains scandaient «pas de KKK, pas de fascistes américains» pendant que le drapeau brûlait. Des incendies similaires ont eu lieu au cours du week-end dans la ville, notamment dans le quartier nord où un local de police a été incendié. Jeudi, des manifestants ont tenté de convertir l’espace à l’extérieur de l’enceinte en une «zone autonome» similaire à la zone CHAZ de Seattle. Les autorités ont réagi à la hâte et sont arrivées sur les lieux pour disperser le rassemblement. D’après des témoignages, un nouveau type de munitions anti-émeutes a été utilisé ce jour-là, “des munitions à impact” “qui contiendraient plusieurs plusieurs petits projectiles en caoutchouc”. Au moins huit personnes ont été arrêtées et une manifestante a été blessée.

#1100 vu sur news-24.fr