Serbie, Sid : l’armée a été déployée à proximité des trois camps de migrants de la ville alors qu’aucun incident n’a été signalé, il s’agirait de “sécuriser les camps” de manière spectaculaire dans le cadre de la campagne électorale en cours

Serbie, Sid. Des militaires sont déployés en grand nombre dans la ville de Sid qui abrite trois camps de migrants. Les associations humanitaires qui interviennent habituellement dans ces camps ne comprennent pas la raison de ce déploiement qui n’est lié à aucun incident particulier. Les autorités serbes disent vouloir “sécuriser” les trois camps. “Nous ne nous attendons pas à de gros problèmes, mais nous voulons aider nos citoyens à se sentir mieux, plus calmes, plus sûrs et surtout à ne pas permettre aux migrants qui pourraient être hors des camps de causer des problèmes”, a-t-il déclaré. La “question des migrants” est devenue un enjeu de la campagne électorale en cours, avec une stigmatisation des migrants qui seraient porteurs du virus, et certains partis d’opposition appellent le gouvernement à cesser d’autoriser toute entrée sur le territoire. Pendant l’état d’urgence imposé en raison de la pandémie de COVID-19, tous les camps en Serbie ont été placés sous la garde de l’armée pour s’assurer que personne n’y entrait ou n’en sortait. Des unités de l’armée et de la police spéciale sont intervenues à l’intérieur des camps quand les règles de la quarantaine n’étaient pas strictement respectées.

#0694 Source balkaninsight.com