Etats Unis, San Quentin : suite à des transferts sans précautions sanitaires, plus d’un millier de détenus de cette prison géante de 3500 prisonniers ont été testés positifs au coronavirus

Etats Unis, San Quentin (Californie). Plus d’un millier de détenus ont été testés positifs au coronavirus dans la plus vieille prison de Californie, alors que 42% des quelque 3500 détenus de la prison sont considérés comme “médicalement fragile”. Contrairement à d’autres prisons de l’État, San Quentin avait été épargnée par le coronavirus jusqu’au début du mois de juin, mais des transferts de prisonniers en provenance d’établissements très touchés, comme celui de Chino, ont vraisemblablement déclenché l’épidémie. Le centre de détention pour hommes de Chino, près de Los Angeles, était un foyer connu de Covid-19 au début de l’épidémie. Plus de 500 détenus à ce jour y ont été testés positifs à à la maladie, et seize en sont morts. Désormais, la prison de San Quentin représente la moitié de cas déclarés de Covid-19 dans les prisons de Californie, l’État le plus peuplé des États-Unis mais aussi l’un des plus touchés par l’épidémie avec plus de 200 000 cas confirmés et près de 6000 décès.

#1141 vu sur lexpress.fr