Salvador : 4 236 personnes accusées de ne pas respecter les mesures sanitaires seraient retenues actuellement pour trente jours dans 87 « centres de confinement »; le président décide de mélanger à nouveau les gangs dans les prisons en espérant ouvertement que les prisonniers s’entretuent

Salvador. Ceux qui sont accusés de ne pas respecter le confinement sont nombreux à être enfermés. 4 236 personnes seraient retenues actuellement dans 87 « centres de confinement » avec interdiction d’en sortir pendant trente jours, dans ce pays où la population est strictement confinée depuis le 11 mars. L’armée a aussi l’autorisation de pénétrer dans les maisons pour vérifier l’état de santé des habitants. Après avoir diffusé des photos terribles d‘humiliations collectives dans les prisons, le président a pris la décision, le 26 avril, de mélanger à nouveau les différents gangs dans les centres pénitentiaires (qui étaient séparés depuis 2002) espérant ouvertement qu’ils s’entretuent.

#530 Source Le Figaro du 06/05