Royaume-Uni : 150 000 documents de données policières ont été effacés, ce qui pourrait permettre à certains suspects d’échapper à la justice alors même que le pays a déjà perdu son accès à la vaste base de données européenne depuis le Brexit

Royaume-Uni. Des milliers de données cruciales pour la police auraient été accidentellement supprimées. Empreintes digitales, ADN, casiers judiciaires… Au total 150 000 documents ont été effacés. Une erreur technique serait à l’origine de cette perte qui pourrait permettre à certains suspects d’échapper à la justice alors même que le pays a déjà perdu son accès à la vaste base de données européenne depuis le Brexit.

#1816 Source rfi.fr