France, Rouen : le conseil métropolitain annonce l’installation d’un système de vidéo-protection par analyse des comportements dans vingt bus circulant le soir et la nuit, en affirmant qu’il s’agit de protéger les femmes des agressions

France, Rouen. Le premier conseil métropolitain de Rouen vient de décider l’installation d’un système de vidéo-protection dans vingt bus circulant le soir et la nuit. Ces caméras, expérimentées sur un période de trois ans, alertent les services de police dès lors que les images montrent des “comportements anormaux”. Leur mise en place est supposé contribuer à “assurer la sécurité des femmes”. « Il s’agit de prévenir concrètement le harcèlement, jusqu’à l’acte le plus grave, l’agression », explique Myriam Mulot, vice-présidente en charge de la lutte contre les discriminations, de l’égalité homme/femme et du handicap à la Métropole. Le dispositif inclut un matériel de pointe, avec détection automatique de mouvements, visualisation en temps réel des situations à risque et retransmission instantanée au poste de commandement centralisé du réseau Astuce. Dans les véhicules, des “capteurs d’incivilité” (sic), par exemple, lanceront une alerte si le niveau sonore est trop élevé et une caméra intelligente détectera les objets abandonnés. La Métropole Rouen Normandie déboursera 254 000 euros pour cette expérimentation.

#1279 vu sur actu.fr