République Dominicaine, Port-au-Prince : environ 1 200 militaires dominicains ont été appelés en renfort sur la frontière entre la République Dominicaine et Haïti afin de bloquer l’arrivée de migrants dans le pays

République Dominicaine, Port-au-Prince. Environ 1 200 militaires dominicains ont été appelés en renfort sur la frontière entre la République Dominicaine et Haïti. Au total 10.000 soldats dominicains ont été mobilisés pour contrôler 391 kilomètres de lignes de frontières entre les deux pays. Ce renfort vise à empêcher une deuxième vague de la pandémie du nouveau coronavirus dans la partie Est de l’île où plus de 20.000 personnes ont déjà été contaminé et fait 544 décès, selon les données officielles. Mais ce dispositif sert surtout à renforcer les frontières pour empêcher toute une masse migratoire haïtienne de passer, rendant encore plus précaire la situation de ces migrants qui quittent des situations sociales et sanitaires terribles pour des voyages dangereux et incertains et risquent de se retrouver bloquer dans des zones d’attentes insalubres. Un grand nombre d’Etats commencent dès maintenant à se préparer en prévision d’une vague migratoire qui risque d’être désastreuse pour les migrants, et d’autant plus désastreuse à cause du repli-sur-soi à toutes les échelles qui se généralise aujourd’hui.

#0916 vu sur www.vantbefinfo.com