Le Portugal est submergé par la troisième vague de l’épidémie et appelle à l’aide au niveau international, le système hospitalier étant par endroits saturé

Portugal. Relativement épargné au printemps dernier, le Portugal est submergé par la troisième vague de l’épidémie. Le système hospitalier est, par endroits, saturé. Plus de la moitié des treize mille victimes du coronavirus sont mortes depuis le début de l’année. Face à la saturation des hôpitaux, le pays appelle à l’aide au niveau international. L’Allemagne a déjà envoyé sur place huit médecins, dix-huit infirmières et un important stock de matériel médical.

#1887 Source tf1.fr