Etats Unis, Portland. Un accord a été établi pour prévoir le départ progressif des forces fédérales déployées dans la ville contre les manifestations émeutières

Etats Unis, Portland. Un accord a été établi entre la gouverneure démocrate et l’administration Trump, pour prévoir le départ progressif des forces fédérales déployées dans la ville contre les manifestations émeutières. De son côté, le ministre de la Sécurité intérieure par intérim a affirmé l’Etat de l’Oregon a finalement accepté de coopérer, que les agents fédéraux étaient « toujours là » et resteraient « jusqu’à ce que nous voyions que le plan fonctionne et que le tribunal n’est pas perpétuellement attaqué ». C’est police locale qui doit désormais assurer le maintien de l’ordre à l’extérieur des bâtiments. L’accord est intervenu juste après une déclaration de Trump qui parle de venir lui-même “nettoyer la ville” : ” S’ils ne sécurisent pas leur ville bientôt, nous n’aurons pas le choix, nous irons la nettoyer nous-mêmes. On fera ça très facilement ». Dans le même temps, le ministère de la Justice annonce l’envoi des forces fédérales à Milwaukee, Detroit et Cleveland dans les semaines à venir. Le procureur général a ordonné aux agents du FBI, du US Marshals Service, de la DEA et de l’ATF de se joindre aux autorités locales dans la lutte contre les crimes violents; 25 agents iront à Cleveland, 42 à Detroit et 25 à Milwuakee dans le cadre d’une extension de l'”opération legend” de Portland.

#1329 vu sur leparisien.fr et abc7chicago.com