Etats Unis, Portland : alors que la mobilisation s’intensifie, le gouvernement envoie des dizaines d’agents fédéraux supplémentaires afin de procéder à d’avantages d’arrestations

Etats Unis, Portland. Alors que les mobilisations s’intensifient, en particulier devant le palais de justice fédéral en protestation contre la gestion répression par la police spéciale qui traque et enferme les manifestants, le gouvernement envoie plusieurs dizaines d’agents des forces de l’ordre fédéraux supplémentaires avec pour mission de procéder à d’avantage d’arrestations. Ils sont déjà 114 à être déployés sur place mais on ne sait pas de combien ce nombre va être augmenté. Les méthodes de ces forces de l’ordre, en particulier les détentions arbitraires qui s’apparentent à des kidnapping ont pourtant été fortement décriées, et la mobilisation en cours dans plusieurs autres villes du pays s’est aussi ranimée face à la menace d’envoyer ces troupes partout où la contestation s’exprime. En plus de leurs exactions quotidiennes, cette unité a déjà blessé gravement plusieurs manifestants, en particulier avec les munitions “non létales” utilisées en grand nombre lors des patrouilles nocturnes. Les manifestants développent des pratiques offensives pour contrer ces dispositifs répressifs. (masques à gaz, boucliers ou parapluies, et même des souffleurs de feuilles pour renvoyer les gaz lacrymogènes vers les forces de l’ordre).

#1301 vu sur opb.org