Philippines : le président Duterte continue sa guerre contre toutes les formes de dissidence, avec des arrestations et emprisonnements, mais aussi l’exécution sommaire d’opposants

Philippines. Le président Duterte continue sa guerre contre toutes les formes de dissidence et d’opposition, avec des arrestations et emprisonnements, mais aussi des formes plus violentes encore d’intimidation. Un leader du mouvement paysan, ainsi qu’une militante de la défense des droits de l’homme, ancienne directrice de l’éducation de l’alliance des droits de l’homme Karapatan, ont été été abattus, cette dernière par deux hommes qui se sont enfui à moto malgré les contrôles et checkpoints nombreux mis en place depuis le confinement. Elle est le 13e membre de cette organisation tué depuis la mi-2016. Ces exécutions sommaires surviennent quelques semaines après que Duterte a promulgué une loi anti-terroriste controversée, qui permet des arrestations sans mandat et des détentions plus longues sans inculpation.

#1436 vu sur newsinfo.inquirer.net