Philippines : le gouvernement dévoile le nouveau projet de loi anti-terroriste, dit “loi de sécurité humaine”, déjà approuvé par le sénat et deux commissions du Congrès.

Philippines. Le gouvernement dévoile le nouveau projet de loi anti-terroriste, dit “loi de sécurité humaine”, déjà approuvé par le sénat et deux commissions du Congrès. Il s’agit pour Duterte, qui vient de s’illustrer par un délire répressif hors du commun à l’occasion de la crise sanitaire , de verrouiller et d’étendre les possibilités de répression contre tous ceux qui s’opposent au régime. En effet, devient “terroriste” “toute organisation de personnes qui s’avère préjudiciable aux structures sociales, culturelles et économiques de la société, capable de causer des dommages à la propriété ou aux personnes et d’inciter d’autres personnes à rejoindre leur cause.” En vertu de la loi proposée, les «terroristes» présumés peuvent être détenus pendant 60 jours sans mandat d’arrêt. En plus de cela, une période de 60 jours peut également être accordée pour la surveillance numérique, ce qui signifie que tout gadget connecté à internet, un téléphone, un ordinateur et un appareil peut être espionné sur le simple soupçon de la police ou d’une autorité militaire.

#0852 vu sur anarchistsworldwide.noblogs.org