Philippines : face à l’application de la loi martiale qui a conduit à 30 000 arrestations et 4 000 incarcérations, le solgan «tulong, hindi kulong» [«aide, pas détentions»] se répand dans les manifestations

Philippines. L’application de la loi martiale a conduit à près de 30 000 arrestations, dont plus de 4 000 incarcérés, selon un rapport daté du 18 avril 2020. La police s’attaque violemment aux personnes qui ne portent pas de masques. Des gens qui demandaient de l’aide alimentaire ont été massivement arrêtées. Le solgan «tulong, hindi kulong» [«aide, pas détentions»] se répand dans les manifestations pour protester contre la gestion gouvernementale. L’État fait appeler ceux qui ne respectent pas les règles sanitaires des «pasaway» [têtus et volontaires] ou des «tigas-ulo» [très têtus], installant un climat de peur et de culpabilité.

#0664 Source enoughisenough14.org