Philippines : 24 jours de détention pour terrorisme sans aucun chef d’accusation, possibilité d’arrestations sans mandat… la nouvelle loi antiterroriste adoptée par le gouvernement doit être examinée par la cour suprême

Philippines. La nouvelle loi antiterroriste promulguée en pleine crise sanitaire doit être examinée par la Cour suprême. Le nouveau texte prévoit l’institution d’un conseil dont les membres, issus du gouvernement, auront le pouvoir d’ordonner des arrestations sans mandat. Il autorise également les détentions de personnes suspectées de terrorisme jusqu’à 24 jours sans aucun chef d’accusation, alors que ce délai est fixé à 3 jours par la Constitution. La définition du terrorisme y est par ailleurs très élargie puisqu’il s’agit de toutes formes d’opposition au gouvernement.

#1127 vu sur www.20min.ch