Pérou : 1.500 détenus ont été libérés en deux mois, plusieurs mutineries ont eu lieu contre la gestion de la pandémie, 212 détenus sont morts du Covid et 67 sont actuellement hospitalisés

Pérou. Le gouvernement a libéré 1.500 détenus condamnés à des peines légères afin de réduire la surpopulation dans ses prisons, où ont eu lieu des mutineries suscitées par la crainte de la contamination au coronavirus. La révolte la plus importante a eu lieu fin avril dans la prison Miguel Castro, située à l’est de Lima. Neuf détenus sont morts et il y a eu 67 blessés, dont des détenus, des surveillants et des policiers. Ces libérations se sont étalées sur une période de deux mois. Le Pérou est actuellement le deuxième pays de la région derrière le Brésil en termes de contaminations au Covid-19, avec 229.736 contaminations enregistrées. En termes de décès, il est troisième avec 6.688 morts derrière le Brésil et le Mexique. Selon les autorités, 212 détenus sont morts du Covid-19 et au moins 67 autres sont actuellement hospitalisés après avoir été contaminés. Quinze surveillants sont eux aussi morts de la maladie et 17 autres sont en traitement.

#0988 Source 20minutes.fr