Mexique, San Cristobal de las Casas (Chiapas) : des prisonniers déclarent commencer une grève de la faim en raison du manque de soins médicaux, ils considèrent que l’administration ment sur la présence du virus et les causes des décès et exigent leur libération

Mexique, San Cristobal de las Casas (Chiapas). Les prisonniers du CERSS numéro 5 déclarent commencer une grève de la faim en raison du manque de soins médicaux pendant la pandémie. Ils exigent leur libération. Ils considèrent que l’administration pénitentiaire cache les infections au Covid19 ainsi que les décès. Leur communiqué est à lire ici

#0720 Source enoughisenough14.org