Mexique : plusieurs organisations des peuples autochtones protestent contre la militarisation de plusieurs régions du pays et contre le recours à l’armée sous prétexte de lutter contre le crime organisé dans le cadre de l’épidémie.

Mexique. Plusieurs organisations des peuples autochtones protestent contre la militarisation de plusieurs régions du pays et contre le recours à l’armée sous prétexte de lutter contre le crime organisé dans le cadre de l’épidémie. Ils exigent que cessent les féminicides, demandent la libération des prisonniers politiques et l’arrêt des déplacements forcés. Leur déclaration est à lire ici.

#0695 Source enoughisenough14.org