Méditerranée : un nouveau bateau de sauvetage dit “féministe” financé par Banksy, la Louise Michel, se joint aux navires humanitaires de sauvetage des migrants pour les emmener vers les zones d’attentes et d’enfermement habituelles

Méditerranée. Banksy finance un bateau de sauvetage pour les migrants en détresse en Méditerranée. Le navire, nommé la Louise Michel, aurait été préparé et peint en rose vif par l’artiste “en secret” pour ne pas attirer l’attention de la presse et des forces de l’ordre. L’équipage est composé “d’activistes européens ayant une longue expérience dans les opérations de recherche et de sauvetage” et l’équipe est menée par Pia Klemp, une militante allemande, ancienne capitaine des navires Iuventa et Sea-Watch 3. Selon l’article qui présente le projet, “comme il s’agit d’un projet féministe, seules les femmes membres d’équipage sont autorisées à parler au nom de la Louise Michel”. Il vient de prendre la mer sous drapeau allemand depuis le port de Burriana près de Valence et se trouve en Méditerranée centrale, où très peu de bateaux de secours circulent actuellement parce que la plupart sont bloqués dans les ports sous des prétextes administratifs divers. Avec 89 personnes secourues à son bord dès jeudi puis 130 vendredi, il recherche maintenant un port pour débarquer les passagers ou les transférer sur un navire des garde-côtes européens. Parmi ces 219 personnes secourues, on déplore un décès Avec une vitesse de pointe de 27 nœuds, le Louise Michel serait en mesure d’espérer distancer les garde-côtes libyens. Ces missions de sauvetage aboutissent toujours à l’enfermement des migrants secourus dans les centres de rétentions ou les navires-zones d’attente actuellement mis en place principalement en Italie et à Malte. Bansky aurait contacté des militants du sauvetage en mer dès 2019 pour leur proposer d’utiliser de l’argent gagné suite à un travail sur la crise des migrants et commencer à construire ce projet.

#1476 vu sur www.theguardian.com