Méditerranée : l’Italie immobilise le navire Sea Watch 3, l’Ocean Viking est en quarantaine, aucun bateau de sauvetage ne circule alors que 250 migrants en perdition ont été signalés en mer

Méditerranée. L‘Italie immobilise le navire Sea Watch 3 en raison d’« irrégularités de nature technique et opérationnelle » non précisées. Les gardes-côtes ne précisent pas la nature de ces irrégularités et ajoutent avoir relevé « certaines violations » – également non spécifiées – « des règles de protection de l’environnement marin ». Le navire a donc été placé en « immobilisation administrative », qui ne sera levée que lorsque les irrégularités auront été corrigées. L’Océan Viking est en quatorzaine depuis le 7 juillet quand enfin, après 11 jours d’attente, il a pu débarquer les migrants rescapés qui étaient à bord qui ont été enfermés sur le Moby Zaza dans le port d’Empédocle en Sicile. Les bateaux de sauvetage sont donc tous les deux à nouveaux bloqués dans les ports, les avions observent les bateaux de migrants en détresse mais aucun sauvetage n’a lieu. La dernière observation concerne un bateau surchargé de migrants à 76 kilomètres d’Abu Kammash, en Libye. Moonbird, l’avion de l’ONG Sea Watch laissé seul pour patrouiller en Méditerranée a observé un bateau de fortune avec au 250 personnes visibles sur le pont, et sans doute d’autres à l’intérieur en perdition en mer. Le Talia, navire de commerce, est quant à lui toujours bloqué en mer. En février dernier, la barre des 20 000 migrants morts en Méditerranée depuis 2014 a été franchie, sans compter ceux de la période de pandémie.

#1153 vu sur www.leparisien.fr