Maroc : les migrants sub-sahariens se retrouvent souvent sans abris et ne bénéficient d’aucune mesure de protection face à l’épidémie.

Maroc. Des associations humanitaires décrivent depuis plus d’un mois une situation de détresse humanitaire sans précédent chez les migrants subsahariens souvent sans abris, majeurs comme mineurs, due à l’absence de protection sanitaire face au COVID-19 et dénoncent l’absence de mesures gouvernementales pour leur venir en aide. Si 3000 d’entre eux ont été hébergés depuis le début de l’épidémie, ce sont essentiellement suite à des opérations de contrôle auxquels ces personnes essayent d’échapper car elles sont le plus souvent sans papiers. De nombreux migrants subsahariens ont été expulsés de leurs logements faute d’avoir pu s’acquitter de leurs loyers, ou simplement parce que les propriétaires profitent de l’état d’urgence sanitaire pour les mettre dehors.

#0515 Source ecoactu.ma