Malte : le Bahari, troisième navire de la compagnie touristique Captain Morgan à servir de prison pour 300 migrants en période de pandémie.

Malte. Excepté 19 d’entre eux (principalement des enfants et leurs parents, ainsi que des femmes enceintes) qui ont été emmenés sur la terre ferme pour des raisons humanitaires, les 140 rescapés du naufrage qui a eu lieu le 21 mai ont été transférés le lendemain en dehors des eaux territoriales maltaises, sur un bateau de croisière, le Bahari, troisième navire de la compagnie touristique Captain Morgan à servir de prison pour les migrants en période de pandémie. Près de 300 migrants sont actuellement enfermés sur ces trois bateaux.

#0778 vu sur courrierinternational.com