Mali : une manifestation émeutière contre le président et le gouvernement a lieu dans la capitale, l’assemblée nationale a été attaquée et saccagée avec 20 blessées et un mort au cours des affrontements avec la police qui a tiré à balles réelles

Mali. Une manifestation émeutière contre le président et le gouvernement a lieu dans la capitale. Il s’agissait de la troisième grande manifestation organisée en moins de deux mois à l’initiative de la coalition du Mouvement du 5 juin, formée de chefs religieux, d’hommes politiques et de la société civile, qui conteste le président Keïta au pouvoir depuis 2013. En fin de manifestation, l’assemblée nationale a été attaquée et saccagée, 20 personnes auraient été blessées et un manifestant serait mort au cours des affrontements avec la police qui a tiré à balles réelles. Les locaux des deux chaînes de la télévision publique malienne ORTM ont été aussi attaquées par des manifestants et ne diffusent plus depuis vendredi après-midi alors que les premiers rassemblements avaient lieux. Deux des trois ponts de la ville ont été bloqués. Des incendies sporadiques se sont déclarés en différents endroits où des pneus ont été brûlés. Internet aurait été fortement ralenti et même parfois coupé pendant l’après-midi suite à une opération de censure.

#1166 vu sur www.lemonde.fr