Vénézuela, Guarane : une mutinerie dans la prison de Los Llanos dans l’ouest du pays a fait au moins 47 morts chez les prisonniers et 75 blessés selon un bilan provisoire

Vénézuela, Guarane. Une mutinerie dans la prison de Los Llanos dans l’ouest du pays a fait au moins 47 morts chez les prisonniers et 75 blessés selon un bilan provisoire diffusé par une organisation de défense des prisonniers. Des détenus se seraient révoltés parce qu’ils n’ont pas accès aux colis que leur amènent leur proches et en particulier à la nourriture et aux médicaments. Il faut savoir que 97 détenus sont morts dans les prisons vénézuéliennes l’an dernier dont 70% faute de médicaments et de soins. L’Observatoire vénézuélien des prisons a qualifié la répression de cette mutinerie de « massacre ». Le gouvernement tarde à donner des chiffres et s’en tient à 17 décès. Il parle d’une tentative d’évasion massive.

#0455 Source ouestfrance.fr

Amérique du Sud : plusieurs Etats en appellent à Dieu et aux prières collectives pour endiguer le Coronavirus

Brésil, Bolivie, Nicaragua, Mexique, Vénézuela, Salvador. En Amérique du Sud, plusieurs Etats appellent Dieu à la rescousse et invitent à des réunions de prière qui peuvent encourager le développement de la pandémie. Le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé la nomination d’André de Almeida Mendoça, avocat et pasteur presbytérien, comme nouveau ministre de la Justice et de la Sécurité publique, à la place de Luz Henrique Mandetta, qui a préconisé la quarantaine dans les grandes villes, et voulu interdire les réunions organisées par les églises évangéliques. Il a aussi appelé la population à des journées de jeûne collectif et de prière pour libérer le Brésil de l’épidémie de coronavirus. Au Nicaragua, les appels au sacré sont quotidiens. Le président, le 15 avril, a déclaré que la pandémie était « un signe de Dieu » pour changer le monde et son épouse et vice-présidente Rosario Murillo, apparaît chaque jour pour appeler à la protection divine de l’au-delà. Le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador a demandé aux habitants de porter sur eux des amulettes et des images pieuses pour arrêter le coronavirus. Le président du Salvador, Nayhid Bukele, a déclaré en février qu’il avait parlé directement à Dieu. Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a encouragé il y a quelques semaines l’organisation d’une chaîne de prière pour l’obtention d’un vaccin définitif contre le covid-19.

#0450 Source 14ymedio

Vénézuela, Guarero : deux journées consécutives de manifestations des indigènes ont lieu pour protester contre les pénuries alimentaires et le manque de moyens pour lutter contre le Covid19, la police tire à balles réelles et blesse une manifestante.

Vénézuela, Guarero. Deux journées consécutives de manifestations des indigènes ont lieu pour protester contre les pénuries alimentaires et le manque de moyens pour lutter contre le Covid19. Une femme a été blessée à coup de chevrotine. La Garde nationale bolivarienne, un corps militarisé chargé du maintien de l’ordre, a alors fait usage “de gaz lacrymogène, de chevrotine et même de balles réelles”, a affirmé une ONG. Les amérindiens Wayuu vivent à cheval sur la frontière dans des zones pauvres du Venezuela et de la Colombie. Au Venezuela, ils sont souvent confrontés à des pénuries d’eau potable. Les Wayuu qui manifestaient à Guarero ont l’habitude d’aller en Colombie pour acheter à manger. Or la frontière est actuellement fermée pour tenter d’enrayer la progression du nouveau coronavirus.

#0461 Source francetvinfo.fr