Tunisie, Tataouine : les forces de sécurité sont intervenues pour mettre fin à la mobilisation des chômeurs qui avaient repris depuis plus de 10 jours à proximité du site d’exploitation pétrôlière et gazière d’Al Kamour, en plein désert

Tunisie, Tataouine. Les forces de sécurité sont intervenues pour mettre fin à la mobilisation qui avaient repris depuis plus de 10 jours sur le site d’Al Kamour, en plein désert, où les manifestants ont érigé des tentes et bloqué la route du désert aux camions appartenant à des sociétés d’exploitation de gaz et de pétrole. Les manifestants réclament l’application d’un accord, conclu après des mois de sit-in ainsi que des heurts en 2017, prévoyant d’employer dans ces sociétés des milliers de chômeurs de cette région marginalisée. Dans la soirée du jeudi 18 juin, ils ont également bloqué la route reliant Tataouine et Médenine. Suite à l’arrestation d’un protestataire samedi soir, des affrontements ainsi que plusieurs arrestations ont eu lieu. Ce dimanche la situation est tendue avec des débuts d’affrontement entre des jeunes et les forces de l’ordre dans le centre ville de Tataouine. Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur qui fait état de dix arrestations, un groupe de personnes a “tenté d’attaquer les commissariats de police avec des cocktails Molotov, ce qui a poussé les forces de l’ordre à défendre leurs postes en usant de tous les moyens légaux”. Un appel à la grève générale circule.

#1019 vu france24.com

Tunisie, Lybie : le bilan du naufrage du bateau de fortune au large des côtes tunisiennes s’élève désormais à 34 morts, principalement des femmes et des enfants

Tunisie, Lybie. Le bilan du naufrage du bateau de fortune au large des côtes tunisiennes s’élève désormais à 34 morts, après la découverte de 20 corps. Il s’agit de 23 femmes, 9 hommes et 3 enfants. L’embarcation de 53 personnes avait à son bord une majorité de femmes et d’enfants qui ont été bloqués dans des camps lybiens pendant la quarantaine liée à l’épidémie, comme la plupart des embarcations actuellement interceptées en mer et refoulées vers la Lybie. En une journée, hier, 200 personnes dont plusieurs enfants ont été refoulés par les garde-côtes lybiens.

#0919 vu sur www.rtl.fr

Méditerranée, Tunisie : deux bateaux de migrants tentant de rejoindre l’Italie ont fait naufrage près de la côte tunisienne, l’un avec 70 personnes à bord, tous sains et saufs, mais 6 à 8 des 20 passagers de la deuxième embarcation ont disparu.

Méditerranée, Tunisie. Deux bateaux de migrants tentant de rejoindre l’Italie ont fait naufrage près de la côte tunisienne. Les deux bateaux ont chaviré, l’un avec 70 personnes à bord, qui ont pu être secourues (puis arrêtée), l’autre avec 20 personnes, dont 6 à 8 sont disparues, jusqu’à présent, un seul corps a été retrouvé.

#0769 Source alarmphone.org

Tunisie, Sahline. Emeutes et pneus incendiés dans la ville de Sahline (gouvernorat de Monastir) en protestation contre le confinement qui dure depuis le 22 mars et doit se poursuivre jusqu’au 3 mai.

Tunisie, Sahline. Emeutes et pneus incendiés dans la ville de Sahline (gouvernorat de Monastir) en protestation contre le confinement qui dure depuis le 22 mars et doit se poursuivre jusqu’au 3 mai. Les unités de sécurité sont intervenues. Les jeunes de la région ont incendié des pneus pour protester contre des arrestations effectuées lors de ces émeutes, les personnes interpelées ont été libérés pour calmer la situation.

#0363 vu businessnews.com