Togo, Lomé : suite à la mutinerie de la prison le 12 mai et pour que le virus n’y circule pas de manière trop rapide et trop visible, le gouvernement annonce 1800 libérations, qui libèreront des places pour les manifestants arrêtés récemment…

Togo, Lomé. Suite aux émeutes dans la prison de Lomé et par crainte d’une circulation trop rapide et trop visible du virus, le gouvernement annonce que 1800 détenus doivent être prochainement libérés. Cette mesure permettra surtout à l’Etat de poursuivre sa politique répressive en enfermant de nouvelles personnes arrêtées suite aux nombreuses manifestations qui ont eu lieu dans le pays récemment.

#0660 Source icilome.com

Togo, Lomé : le gouvernement togolais vient d’entamer un dépistage massif de plus de 1.550 détenus, dans le but de mettre fin à la violente émeute qui a débuté le 12 mai

Togo, Lomé. Le gouvernement togolais vient d’entamer le test de dépistage au Covid-19 de plus de 1.550 détenus, dans le but de mettre fin à la violente émeute qui a éclaté dans la prison civile de Lomé le 12 mai. «Tous les détenus seront testés», a déclaré Idrissou Akibou, directeur de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion pensant ainsi répondre aux demandes des prisonniers.

#0656 paru sur sputniknews.com

Togo, Lomé : émeute dans la prison qui compte 20 prisonniers malades dont deux morts

Togo, Lomé. Les prisonniers, dont 20 sont testés positifs au covid19 et deux en sont mort, ont déclenché une émeute pour réclamer leur libération face au risque de contamination. Le mur de la prison a été endommagé, et les matons ont tiré des grenades lacrymogènes faisant des blessés graves. Le président a fait libérer 1048 prisonniers sur toute l’étendue du territoire, dont 454 à Lomé.

#0597 Source lomeinfos.com