Royaume-Uni : des restaurants sont accusés de revendre les données de leurs clients collectées pour tracer les cas contacts en cas de contagion

Royaume Uni. Des pubs et des restaurants sont accusés de revendre les données de leurs clients collectées pour tracer les cas contacts en cas de contagion. Certaines entreprises qui proposent aux restaurateurs de collecter ces informations informatiquement grâce à un système de QR code et non manuellement revendent les données des clients à des tiers spécialistes du marketing ou compagnies d’assurances.

A handwritten sign at a pub about NHS track and trace as pubs and restaurants begin to open again as the covid lockdown eases in the UK

#1595 Source Lesechos.fr

Royaume-Uni : des salariés ont été invités par leur entreprise à couper l’appli de traçage des cas contact quand ils arrivent sur leur lieu de travail

Royaume Uni. Des salariés ont été invités par leur entreprise à couper l’appli de traçage des cas contact (qui est beaucoup plus développée qu’en France) quand ils arrivent sur leur lieu de travail. Son utilisation amènerait trop de salariés à devoir s’isoler. C’est notamment le cas chez le géant de l’industrie pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK), qui emploie 16.000 personnes, ainsi que chez Rix Petroleum, rapporte la BBC. Les entreprises se justifient par la crainte que l’isolement des salariés s’ils sont cas contact ne les dépriment… En France aussi on assiste à des contradictions flagrantes entre la volonté de mettre tout le monde au travail et les mesures de préventions sanitaires. Des demandes similaires auraient même été formulées dans les collèges britanniques. La direction des établissements ne souhaiterait pas voir tout leur personnel s’isoler à cause d’une alerte de cas contact lancée par l’application.

#1584 Source 20minutes.fr

Royaume-Uni : le gouvernement interdit les rassemblements de plus de 6 personnes

Royaume Uni. Le gouvernement interdit les rassemblements de plus de 6 personnes alors qu’ils étaient jusque-là limités à 30. Il y a une poussée de cas de Covid dans le pays avec plus de 3 300 contaminations ces derniers jours, soit trois fois plus qu’il y a un mois. Comme partout en Europe, il s’agit d’éviter un second confinement général. Comme partout aussi cette limitation comporte des exceptions de taille : elle ne s’applique pas aux foyers qui comptent plus de six personnes, aux écoles, lieux de travail ou aux mariages et enterrements. Un Londonien témoigne : « Nous, on est une famille de cinq, ce qui veut dire qu’on peut voir une personne en plus, mais c’est un problème avec mes parents qui sont deux et du coup nos enfants craignent de ne pas pouvoir voir leurs grands-parents. Le problème, c’est que d’un côté le gouvernement nous dit “sortez, allez au pub, allez au travail, renvoyez vos enfants à l’école” et de l’autre, ils disent “oh, il faut tout changer”. C’est la panique et c’est vraiment contradictoire ». La mesure est d’autant plus impopulaire que les autorités ont prévu des amendes allant de 110 euros jusqu’à 3 500 euros en cas de récidive, et incitent les Britanniques à dénoncer les contrevenants en appelant une ligne spéciale.

#1520 vu sur rfi.fr

Royaume Uni, Londres : la “participation citoyenne” est utilisée pour faire respecter les règles sanitaires avec la mise en place de covid-marshalls

Royaume Uni, Londres. La “participation citoyenne” est utilisée pour faire respecter les règles sanitaires. Les “Covid-secure marshals” porteront des gilets réfléchissants, distribueront des masques, du gel désinfectant, et seront répartis autour de pubs, de restaurants et autres points de rendez-vous et devront s’assurer que clients et commerces respectent les mesures sanitaires. Dans les comtés du Devon et de Cornouailles les préfets ont déjà créé cet été une ‘équipe de sécurité’ s’appuyant sur des patrouilles et de la vidéosurveillance. Avec l’introduction de la “rule of six”, la limitation des rassemblements à six personnes, l’idée est d’étendre le concept de ces unités à l’ensemble du pays. Mais le pouvoir réel de ces patrouilles et les sanctions à leur disposition restent encore floues.

#1533 vu sur courrierinternational.com

Royaume Uni : le gouvernement considère l’afflux de migrants par la Manche comme une menace nationale et depuis une semaine, un avion militaire patrouille pour effrayer les migrants

Royaume Uni. Le gouvernement considère l’afflux de migrants par la Manche comme une menace nationale et décrit la traversée de la Manche comme “stupide, dangereuse et criminelle”. Le ministre de l’intérieur a déclaré que tout serait fait pour “protéger” le pays de cette menace… Ces déclarations interviennent alors qu’à partir de 2021, les accords de Dublin sur le rapatriement vers d’autres pays de l’UE seront caducs et l’accès aux bases de données européennes sans aucune restriction ne sera plus possible. Depuis une semaine, un avion militaire traverse la Manche pour effrayer les migrants.

#1439 vu sur mars-infos.org

Royaume Uni : après plusieurs manifestations étudiantes contre l’algorithme qui avait baissé de 40% des note du bac et du brevet, le gouvernement a dû reculer et laisser telles quelles les notes de contrôle continu

Royaume Uni. À la place de passer les examens du bac et du brevet, les étudiants anglais ont été notés en contrôle continu, avec une note “normalisée” par un algorithme. Or, la presse estime que l’algorithme a baissé les notes de près de 40% d’élèves. Une manifestation importante des étudiants a eu lieu contre cet algorithme qui décide de leur avenir scolaire en criant « Fuck the algorithm » devant le ministère de l’Éducation et « Fuck Eton », du nom de cette institution réservée à l’éducation de l’élite anglaise. En effet, les notes des lycées privées ont été algorithmiquement préservées alors que les élèves des zones défavorisées ont été bien plus touchés que ceux des établissements les plus prestigieux et les plus onéreux. Le même procédé de réévaluation (ou dévaluation) des notes pour corriger le contrôle continu par les statistiques obtenus par les établissements les années précédentes a été utilisé en France. Face à la mobilisation, le gouvernement a fini par céder et a restitué les notes de contrôle continu, bien plus favorables aux élèves

#1423 vu sur www.numerama.com

Royaume Uni : le gouvernement britannique appelle la France à durcir ses mesures pour empêcher la traversée de la Manche par les migrants

Royaume Uni. Le gouvernement britannique appelle la France à durcir ses mesures pour empêcher la traversée de la Manche par les migrants alors que de plus en plus d’embarcations illégales arrivent chaque jour sur les côtes anglaises (202 en une seule journée la semaine dernière). Le secrétaire d’État britannique à l’immigration suggère notamment des interceptions en mer et un retour direct des bateaux sur le sol français.

#1352 vu sur www.rfi.fr

Royaume Uni, Leicester : les contaminations repartent à la hausse en particulier dans les usines textiles où des milliers de personnes travaillent pour environ 3,50 livres sterling l’heure sans avoir cessé pendant la pandémie et sans protection

Royaume Uni, Leicester. Les contaminations repartent fortement à la hausse dans le pays, et en particulier dans les usines textiles de Leicester où des milliers de personnes travaillent pour environ 3,50 livres sterling l’heure (3,86 euros), c’est-à-dire bien moins que le minimum légal (8,72 livres sterling pour les salariés âgés de 25 ans et plus). Ces contaminations sont liées au fait que ces ateliers ont continué à fonctionner sans protection sanitaire efficace pendant toute la phase de pandémie. Une ONG dit même « avoir collecté des informations selon lesquelles on a demandé aux gens de venir au travail même s’ils montraient des symptômes du Covid-19, sinon ils perdraient leur poste ». Le gouvernement britannique a réimposé début juillet un confinement strict dans la ville. Beaucoup de ces travailleurs et travailleuses sont issus du continent indien (37 % de la population locale).

#1255 vu sur lemonde.fr

Royaume Uni, Londres : des affrontements ont lieu alors que la police anti émeute intervient contre une rave party à Finsbury Park, deux policiers ont été blessés et deux personnes arrêtées

Royaume Uni, Londres. Des affrontements ont lieu alors que la police anti émeute intervient contre une rave party à Finsbury Park. Les événements musicaux illégaux se multiplient dans la ville et Scotland Yard a annoncé vouloir faire face “avec fermeté et rapidité” au désordre dans la capitale. L’intervention policière est particulièrement brutale, deux policiers ont été blessés et deux personnes arrêtées. Un hélicoptère de police a fait le tour de la zone pendant une bonne partie de la nuit. Des patrouilles sont prévues ce week end et les images de video surveillances, ainsi que les images recueillies suite à un appel à témoins, sont étudiées pour trouver les agitateurs.

#1214 vu sur www.standard.co.uk

France, Royaume Uni : la marine anglaise teste l’utilisation de filets pour piéger les migrants dans la Manche, pour stopper les embarcations de fortune venant de France

France, Royaume Uni. La marine anglaise teste l’utilisation de filets pour piéger les migrants dans la Manche alors que les traversées sont très nombreuses depuis la fin du confinement. Des navires militaires ont travaillé avec la UK Border Force en mai et juin pour mettre au point des techniques pour stopper les embarcations de fortune venant de France. Plus de 2 750 migrants auraient ainsi atteint le Royaume-Uni de cette année, dont 90 qui seraient arrivés à Douvres pour la seule journée du 15 juillet. L’angleterre met en cause l’efficacité répressive des autorités françaises.

#1222 vu sur www.fr24news.com

Royaume Uni, Douvres : de plus en plus de migrants, dont beaucoup de mineurs, tentent la traversée par la mer face à la difficulté accrue de monter dans les camions en période de pandémie

Royaume Uni, Douvres. Monter dans un camion est devenu plus difficile avec les restrictions de circulation, alors les mineurs non accompagnés sont de plus en plus nombreux à tenter de prendre la mer depuis la France pour rejoindre le Royaume-Uni. Tandis que le comté de Kent (où se trouve Douvres, principal port d’entrée depuis le continent) gérait 230 à 250 jeunes migrants il y a un an, ce chiffre aurait presque doublé et approcherait les 47O. Selon l’administration, “de nouvelles arrivées continuent tout le temps”. Les tentatives de traverser se sont multipliées depuis fin 2018, malgré le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la faible température de l’eau. En 2019, 2.758 migrants ont ainsi été secourus par les autorités françaises et britanniques, soit quatre fois plus qu’en 2018, selon la préfecture maritime, côté français. La pandémie a renforcé cette tendance, la diminution du trafic de poids lourds poussant les migrants à tenter la traversée dans de petites embarcations. Au moins un millier de migrants sont arrivés au Royaume-uni de cette manière depuis l’annonce du confinement, le 23 mars, avec au moins 145 arrivées la journée du 8 mai. Depuis le début de l’année, 230 tentatives de traversées ont été recensées par la police, dont 79 en avril. Le confinement et la fermeture des plages ont permis au migrants de tenter des traversées avec moins de risques de se faire dénoncer aux autorités locales par les riverains. L’an dernier, la police a procédé à 418 arrestations pour des infractions liées à l’immigration et 111 passeurs ont été condamnés à des peines de prison. Pour dissuader les candidats à la traversée de la Manche, le Royaume-Uni travaille avec la France pour renvoyer davantage de migrants qui tentent la traversée.

#0719 Source AFP

Europe : la crise sociale et économique succède à la crise sanitaire, de plus en plus de catégories de personnes sont pris en charge pour des aides d’urgence

Europe. La crise sociale et économique prend le re­lais de la crise sanitaire, et elle n’épargne pas l’Europe. Médecins Sans Frontière intervient se voit pour la première fois depuis sa création en 1971, au Royaume­ Uni et en Allemagne. En Italie, en France, en Espa­gne et en Belgique, la demande d’aide d’urgence a déjà augmenté de 20 % à 25 %. Ces aides concernent dé­sormais des nouvelles populations qui ont perdu leur emploi – ou un job précaire – avec la fermeture des bars, restaurants et commerces, et dont les conditions de loge­ment sont devenues sour­ces aggravantes de contamination.

#0624 Source Le Monde du 14/05

Royaume Uni : le gouvernement a lancé sur l’île de Wight les tests d’une application de traçage en prévision de l’assouplissement du confinement

Royaume Uni. Le gouvernement a lancé sur l’île de Wight les tests d’une application de traçage en prévision de l’assouplissement du confinement. L’application, d’abord disponible pour les personnels de santé, doit être étendue aux 80 000 foyers de Wight. Elle doit notamment permettre de prévenir quiconque aurait été en contact avec une personne testée positive, en utilisant une technologie Bluetooth. Londres veut se diriger vers une stratégie à la coréenne, suivant le modèle « tester, tracer, isoler ». L’application utilise la géolocalisation des personnes.

#0519 Source Le Figaro du 06/05

France, Angleterre : de plus en plus de migrants tentent la traversée de la Manche

France, Angleterre. L’épidémie de coronavirus n’arrête pas les traversées de migrants de la France jusqu’à l’Angleterre. Au contraire, leur nombre explose depuis le début du confinement. Plus de 1 200 migrants ont été interceptés en mer selon les dernières données de la préfecture de la Manche et de la mer du Nord. De plus en plus de migrants s’installent provisoirement à Calais dans l’espoir de traverser et l’Angleterre confirme le rythme soutenu des débarquements sur son territoire, ainsi que le nombre croissant de migrants en quarantaine à cause de l’épidémie.

#0480 Source valeursactuelles.com

Royaume-Uni. L’un des plus grands fournisseurs de produits frais du Royaume-Uni, G’s Fresh, a déclaré qu’il avait affrété un avion pour amener des travailleurs au Royaume-Uni depuis la Roumanie.

Royaume-Uni. L’un des plus grands fournisseurs de produits frais du Royaume-Uni, G’s Fresh, a déclaré qu’il avait affrété un avion pour amener des travailleurs au Royaume-Uni depuis la Roumanie jeudi “afin de s’assurer que nous avons suffisamment de travailleurs agricoles saisonniers pour continuer à nourrir notre nation”, a déclaré Air Charter Service à CNN. Les précautions sanitaire de ces vols et les conditions des emplois promis sont honteuses…

#0275 Paru sur ze-mag.info

Royaume Uni, Oxford. Des travaux ont commencé dans la base militaire désaffectée de la RAF Upper Heyford, dans l’Oxfordshire, au Royaume-Uni.

Royaume Uni, Oxford. Des travaux ont commencé dans la base militaire désaffectée de la RAF Upper Heyford, dans l’Oxfordshire, au Royaume-Uni. Deux hangars sont d’ores et déjà prêts à stocker chacun 600 corps, mais le lieu pourrait être agrandi pour accueillir plus de 5.000 corps, d’après un ouvrier travaillant sur ce chantier.

#0072 Paru sur sudinfo.be le 6 avril 2020

Royaume Uni, Londres : une immense morgue est en cours de construction dans l’est de Londres

Royaume Uni, Londres. Une immense morgue est en cours de construction dans l’est de Londres, Low Hall Depot à Leyton, sur un site précédemment utilisé pour stocker les camions à ordures. Ceux qui habitent et travaillent à proximité ne sont pas informés de l’usage prévu pour ces nouveaux bâtiments.
Une autre morgue, de la taille de deux terrains de football, est en cours d’aménagement à Newham, sur un terrain forestier à proximité du crématorium et du cimetière de la ville de Londres

#0079 Paru sur news24.fr le 04 avril 2020

Royaume Uni : entrée en vigueur du Coronavirus Act pour une durée de deux ans

Royaume Uni. La loi Coronavirus Act 2020 entre vigueur pour une durée de deux ans. Outre ce qui concerne le droit pénal (facilitation des arrestations, des fouilles et perquisitions, etc. ), le droit de manifestation et de rassemblement est fortement restreint. Il devient très simple d’assermenter des personnes pour leur ouvrir la possibilité de jouer le rôle d’auxiliaires de police (soignants, travailleurs sociaux, “groupes de citoyens”, etc.). De plus cette loi facilite l’hospitalisation d’office, ainsi que le transfert de prisonniers en hôpital psychiatrique et facilite l’incarcération des personnes sous main de justice. La notion de “personnes potentiellement contagieuses” (PIP) est incluse dans les nouvelles dispositions.

#0212 Source : 325.nostate.net