Allemagne, Pologne : une clôture électrifiée est en cours d’installation sur 62 km pour empêcher les sangliers infectés par la peste porcine de passer, elle poursuit les 248 km de clôtures déjà construites pour lutter contre l’immigration illégale

Allemagne, Pologne. La frontière entre l’Allemagne et la Pologne, au niveau des régions allemandes du Brandeburg, du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale et de la Saxe, qui jusqu’en 2019 était non matérialisée (on pouvait passer à pied d’une forêt à une autre des deux pays), est en train d’être érigée pour empêcher les sangliers infectés par la peste porcine africaine (inoffensive pour les humains) de la transmettre aux porcs d’élevage (une des productions agro-alimentaire principales de l’Allemagne). Lundi 13 juillet, les autorités du Land du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale ont annoncé la construction d’une clôture, haute de 1,50 m et longue de 62 km, qui suivra le tracé de la frontière. Cet ensemble de clôtures a été annoncé durer au moins cinq ans. Cela complète les quelque 248 km de clôtures partiellement électrifiées, bâtis en début d’année par les autorités régionales du Brandeburg et de la Saxe entre autres pour lutter contre l’immigration illégale. Les contrôles aux frontières ont en effet été de plus en plus nombreux cette année, du côté de la Pologne comme du côté de la République Tchèque (les deux étant frontaliers avec la Saxe). Il y a 5 jours, 31 migrants ont été arrêtés par la police frontalière alors qu’ils étaient cachés dans un camion réfrigérant, chacun disposant de moins d’un mètre d’espace parmi les marchandises transportées.

#1236 Source Le Monde, Das Bild, Freie Presse