Pérou, Panama : les deux pays ont mis en place pendant le confinement des sorties alternées selon que les habitants sont des hommes ou des femmes, la communauté des personnes transgenres craint des arrestations

Pérou, Panama. Pour restreindre les circulation en période d’épidémie, les deux pays mettent en place des sorties alternées selon que les habitants sont des hommes ou des femmes. Au Panama, la communauté des personnes transgenres craint des arrestations. Les contrôles se sont multipliés dans les rues de la capitale. Des vigiles contrôlent aussi l’identité des clients à l’entrée des supermarchés. Le président du Pérou a souligné que les militaires et policiers qui patrouillent devraient “respecter les homosexuels et transsexuels”.

#0963 vu sur www.voaafrique.com