Nigeria, Kano : la ville est particulièrement touchée par le virus avec 600 morts en une semaine, toute la région est concernée par cette hausse de mortalité.

Nigeria, Kano. Cela fait quelques semaines que les fossoyeurs de Kano sont dépassés par le nombre de mort qui affluent. Plus de de 600 personnes sont mortes dans la semaine dans cette ville du Nord du pays qui est particulièrement touchée. Les autorités ont commencé par attribuer ces décès à d’autres causes telles que le diabète, l’hypertension et le paludisme, mais les résultats d’une mission officielle ont finalement conclu qu’ils étaient liés, pour la plupart d’entre eux, au coronavirus. Un employé du cimetière raconte être passé de deux à quarante tombes par jours en quelques jours et les foyers de «morts mystérieuses» se multiplient dans les États voisins : Jigawa, Yobe, et dernièrement dans la ville d’Azare, dans l’État de Bauchi, où une équipe d’épidémiologistes a été envoyée après le décès concomitant de 110 personnes. Des milliers d’enfants des rues ont été renvoyés par camions dans leur village au début du confinement, et on peut craindre qu’ils aient pu disséminer le coronavirus dans les régions voisines.

#0628 Source courrierinternational.com