Niger : à Arlit, des migrants subsahariens se révoltent contre une quarantaine sans fin.

Niger. A Arlit, des migrants subsahariens se révoltent contre une quarantaine sans fin. Des centaines de migrants subsahariens sont en quarantaine depuis plus de trois semaines dans le nord du Niger. Le 20 avril, plusieurs d’entre eux ont forcé les portes d’un magasin d’alimentation du camp d’Arlit et l’ont cambriolé. Des témoignages montrent que les conditions de vie dans ce camp se dégradent gravement.

#0433 Source infomigrants.net

Niger : des centaines de migrants subsahariens sont en quarantaine depuis plus de trois semaines dans le nord du Niger

Niger. Des centaines de migrants subsahariens sont en quarantaine depuis plus de trois semaines dans le nord du Niger pour respecter les conditions sanitaires imposées par l’Etat suite au Covid-19. Le 20 avril, plusieurs d’entre eux ont forcé les portes d’un magasin du camp d’Arlit, dans la région d’Agadez et l’ont cambriolé.

#0355 Vu sur fr.news.yahoo.com le 20 avril 2020

Niger : situation critique pour les migrants entre le Niger et l’Algérie

Niger. Le Niger est un point de transit important, autant pour les migrants à destination de l’Europe que pour les travailleurs saisonniers à destination de l’Algérie et de la Lybie. Les expulsions d’Algérie vers le Niger qui étaient en baisse en 2019 sont reparties à la hausse depuis février et le début de l’épidémie. Les migrants doivent désormais subir une quarantaine de 14 jours, sous tentes, dans une zone où la température peut atteindre les 50°C. La fermeture de nombreuses frontières sur le continent africain risque de les obliger à un séjour prolongé au Niger. Malgré la fermeture des frontières, les mouvements de population continuent. 8000 personnes ont été refoulées par l’algérie depuis février, ce qui augmente fortement la pression sur les services de santé locaux

#0124 Source : aljazeera.com