Mexique : le pays aurait le plus fort taux de décès de soignants au monde à cause d’un manque de matériel de protection

Mexique. D’après Amnesty International, le Mexique aurait le plus fort taux de décès de soignants au monde. Au moins 7000 agents de santé seraient morts dans le monde après avoir été infectés par le coronavirus, dont 1320 au Mexique. Les autres pays ayant des taux de mortalité de soignants très élevés sont les États-Unis, le Brésil et l’Inde. Ces décès interviennent encore aujourd’hui alors que des protocoles de protection sanitaires sont maintenant établis. Il s’agit principalement d’un manque de matériel de protection.

#1504 vu sur www.reuters.com

Mexique, Monterrey : un tatoueur propose aux malades du covid qui ont survécu de se faire inscrire gratuitement sur la peau “Covid-19 Survivor”

Mexique, Monterrey. Un tatoueur propose aux malades du covid qui ont survécu de se faire inscrire gratuitement sur la peau “Covid-19 Survivor”. Il s’agit selon lui de garder le souvenir de cette période “exceptionnelle” : “Comme ça, dans quelques années, ils pourront dire à leur petits-enfants et à leurs enfants, regarde, je me souviens qu’en 2020 j’ai eu le Covid, qui était alors une pandémie, une maladie mortelle, et j’ai survécu, voilà mon tatouage”. Le Mexique a enregistré officiellement plus de 64.000 morts et près de 600.000 personnes infectées par le Covid-19.

#1499 vu sur www.francebleu.fr

Mexique, Mexico : en moins de deux jours le nombre d’infection a doublé dans les prisons, passant de 1100 à 2305, les proches ne sont pas informés

Mexique, Mexico. En moins de deux jours le nombre d’infection a doublé dans les prisons, passant de 1100 à 2305, avec 197 décès. L’opacité règne et les proches ne sont pas informés, alors que les prisons représentent désormais près de 50% des contagion au niveau national. La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a publié il y a à peine 10 jours un rapport spécial sur les centres pénitentiaires et le Covid19 où aucune mention n’est faite de ces contagions et de ces décès. L’organisation humanitaire Asilegal alerte sur la situation et demande que la commission nationale de prévention de la torture (MNPT) puisse se rende dans les centres pénitentiaires pour identifier les mesures prises pour gérer cette pandémie et constater celles qui constituent un traitement cruel inhumain ou dégradant envers les détenus.

#1198 vu sur asilegal.org.mx

Mexique, Chiapas : des prisonniers d’origine autochtone annoncent une grève de la faim pour protester contre les mesures punitives comme la fermeture des salle de bains

Mexique, Chiapas. Des prisonniers d’origine autochtone annoncent une grève de la faim pour protester contre les mesures punitives comme la fermeture des salle de bains qui empirent gravement les conditions sanitaires en période de pandémie. Leur communiqué est à lire ici.

#0870 source enoughisenough14.org

Mexique : suite la mort d’un jeune homme lors de son arrestation par la police à Guadalajara, deux véhicules de la police ont été incendiés et le bâtiment du gouvernement régional a été vandalisé.

Mexique. Des incidents ont eu lieu lors d’une manifestation après la mort d’un jeune homme arrêté par la police à Guadalajara. Des dizaines de personnes sont descendues dans la rue après la mort Giovanni Lopez, début mai suite à son arrestation par la police municipale début mai parce qu’il ne portait pas de masque, mais sa famille ne l’a fait savoir que cette semaine. La manifestation a tourné à l’émeute lorsque deux véhicules de patrouille de la police ont été incendiés. Le bâtiment du gouvernement régional a été vandalisé.

#0873 source lefigaro.fr

International : un mot d’ordre de grève internationale des livreurs de Glovo, Uber Eats, Rappi et d’autres applications de services de livraison à domicile a débuté le 22 avril, les débrayages sont toujours en cours

International. Une grève internationale des livreurs de Glovo, Uber Eats, Rappi et d’autres applications de services de livraison à domicile a débuté le 22 avril. Des livreurs d’Équateur, du Brésil, d’Argentine, du Pérou, du Costa Rica, du Guatemala, du Mexique et d’Espagne y participent déjà. Avec les quarantaines dues au coronavirus, l’achat de repas en ligne a augmenté, tout comme le taux de chômage. Être livreur est devenu l’une des rares options d’emploi disponibles, car c’est l’un des rares marchés du travail qui se développe actuellement, dans des conditions de plus en plus inacceptables. Rien qu’en mars, l’application iFood a reçu 175 000 candidatures, soit deux fois plus qu’en février. Au Brésil, ces mobilisations sont étroitement liées aux grèves d’autres travailleurs qui doivent continuer de travailler pendant la pandémie, comme les opérateurs de centres d’appels et les professionnels de la santé, dont les emplois ont été décrétés services essentiels mais qu’on prive de conditions de travail sûres. Les débrayages sont toujours en cours. Le 14 mai, des livreurs de repas de Vitória, la capitale de l’État d’Espírito Santo, ont organisé une manifestation pour fermer l’application iFood pendant deux heures. À Jundiaí, dans l’intérieur de l’État de São Paulo, des travailleurs appellent leurs collègues de tout le Brésil à se joindre à une grève le 30 mai.

#0753 Source wsw.org

Mexique, San Cristobal de las Casas (Chiapas) : des prisonniers déclarent commencer une grève de la faim en raison du manque de soins médicaux, ils considèrent que l’administration ment sur la présence du virus et les causes des décès et exigent leur libération

Mexique, San Cristobal de las Casas (Chiapas). Les prisonniers du CERSS numéro 5 déclarent commencer une grève de la faim en raison du manque de soins médicaux pendant la pandémie. Ils exigent leur libération. Ils considèrent que l’administration pénitentiaire cache les infections au Covid19 ainsi que les décès. Leur communiqué est à lire ici

#0720 Source enoughisenough14.org

Mexique : plusieurs organisations des peuples autochtones protestent contre la militarisation de plusieurs régions du pays et contre le recours à l’armée sous prétexte de lutter contre le crime organisé dans le cadre de l’épidémie.

Mexique. Plusieurs organisations des peuples autochtones protestent contre la militarisation de plusieurs régions du pays et contre le recours à l’armée sous prétexte de lutter contre le crime organisé dans le cadre de l’épidémie. Ils exigent que cessent les féminicides, demandent la libération des prisonniers politiques et l’arrêt des déplacements forcés. Leur déclaration est à lire ici.

#0695 Source enoughisenough14.org

Mexique, Tlacolula (Oaxaca) : une émeute a eu lieu dans la prison de Tanivet avec la prise en otage du directeur et de trois gardiens

Mexique, Tlacolula (Oaxaca). Une émeute a eu lieu dans la prison de Tanivet, où les conditions de détentions sont catastrophiques. La révolte a commencé par la prise en otage du directeur et de trois gardiens. Beaucoup de prisonniers arrêtés dans le cadre des luttes des populations autochtones y sont enfermés, leur communiqué est à lire ici.

#0734 Source itsgoingdown.org

Mexique, Colima : quatrième émeute cette année dans la prison de Colima, incendie et tentative d’évasion, trois détenus sont morts dans les affrontements

Mexique, Colima. C’est la quatrième émeute cette année dans le centre de réinsertion sociale (CERESO) de Colima. Suite aux restrictionx des visites, ce mardi, des groupex de détenus ont commencé à s’affronter avant de brûler des matelas et des ordures, ils se sont alors attaqués aux matons et ont profité de la révolte pour tenter une évasion. Des témoins parlent de coups de feu dans le centre. Trois détenus sont morts (selon les flics, deux auraient été tué par d’autres détenus et un serait mort par balle) et une demi-douzaine d’autres seraient blessés.

#0621 Source lajornadasanluis.com.mx

Mexique, Mexicali : une manifestation a eu lieu devant la prison en protestation contre le décès d’un prisonnier a priori mort du Covid19, les manifestants exigent des visas et des soins pour les détenus.

Mexique, Mexicali. Une manifestation a eu lieu devant la prison de Mexicali, en protestation contre le décès d’un prisonnier, a priori mort du Covid19, dont la femme n’a été prévenue qu’après que la prison l’a convoquée pour payer la radio du poumon de son mari dont on lui avait simplement dit qu’il était malade. Les manifestants exigent des visas et des soins pour les détenus.

#0610 roundrobin.info

Mexique : grèves sauvages massives dans les maquiladoras à la frontière avec les Etats Unis pour exiger que l’état américain ferme les ateliers pour raisons sanitaires

Mexique. Les ateliers de misère des maquiladoras implantés par les Etats Unis à la frontière nord du Mexique où travaillent 1,7 millions de personnes sont en grève sauvage. 31 usines à Tijuana, Mexicali, Ciudad Juárez et Matamoros, Nogales, et Gómez Palacio ont cessé le travail pour exiger la fermeture avec maintien du salaire à cause nombreux cas de Covid19 parmi les salariés (au moins treize en sont morts). Ces usines situées à proximité de la frontière des Etats Unis sous-traitent pour le secteur hospitalier, mais aussi dans le domaine de l’électronique, des télécommunications et de l’ingénierie, pour des entreprises comme Honeywell, Lear Corporation, Electrical Components International, Syncreon, Legrand et Hyundai, avec des salaires bien moins élevés que ceux des mêmes emplois de l’autre côté de la frontière. Le gouvernement américain la fermeture de ces ateliers pour raisons sanitaires alors que la plupart des entreprises locales ont déjà cessé de fonctionner. Il s’agit de grèves sauvages, qui ne sont pas coordonnées par les syndicats.

Grèves de 2019, “les syndicats et les patrons tuent la classe ouvrière”

#0611 Source roundrobin.info

Amérique du Sud : plusieurs Etats en appellent à Dieu et aux prières collectives pour endiguer le Coronavirus

Brésil, Bolivie, Nicaragua, Mexique, Vénézuela, Salvador. En Amérique du Sud, plusieurs Etats appellent Dieu à la rescousse et invitent à des réunions de prière qui peuvent encourager le développement de la pandémie. Le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé la nomination d’André de Almeida Mendoça, avocat et pasteur presbytérien, comme nouveau ministre de la Justice et de la Sécurité publique, à la place de Luz Henrique Mandetta, qui a préconisé la quarantaine dans les grandes villes, et voulu interdire les réunions organisées par les églises évangéliques. Il a aussi appelé la population à des journées de jeûne collectif et de prière pour libérer le Brésil de l’épidémie de coronavirus. Au Nicaragua, les appels au sacré sont quotidiens. Le président, le 15 avril, a déclaré que la pandémie était « un signe de Dieu » pour changer le monde et son épouse et vice-présidente Rosario Murillo, apparaît chaque jour pour appeler à la protection divine de l’au-delà. Le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador a demandé aux habitants de porter sur eux des amulettes et des images pieuses pour arrêter le coronavirus. Le président du Salvador, Nayhid Bukele, a déclaré en février qu’il avait parlé directement à Dieu. Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a encouragé il y a quelques semaines l’organisation d’une chaîne de prière pour l’obtention d’un vaccin définitif contre le covid-19.

#0450 Source 14ymedio

Mexique, Tapachula : révolte des prisonniers du centre de rétention qui voient leur enfermement prolongé indéfiniment

Mexique, Tapachula. Les prisonniers du centre de rétention Siglo XXI se sont révoltés contre l’extension indéfinie de leur durée de détention alors que les mesures durant l’épidémie empêchent tout rapatriement. Les détenus ont brûlé des matelas et menacé de se mettre en grève de la faim.

#0345 Source actforfree.nostate.net

Mexique : loi d’amnistie pour désengorger les prisons

Mexique. Une loi d’amnistie est votée pour désengorger les prisons afin d’éviter les contagions. La crise du Covid-19 accélère la libération de milliers de condamnés mais seulement ceux qui le sont pour des délits mineurs. Sont exclus les homicides, les enlèvements, le trafic d’êtres humains et les usages d’armes à feu. Seuls seront libérés les détenus non récidivistes de délits de « vol sans violence », de « production, transport ou possession de drogue, sans visée de distribution » et d’« interruption volontaire de grossesse ».

#0309 Source : lemonde.fr

Mexique, Tenosique : une mutinerie au poste d’immigration fait un mort et quatre blessés

Mexique, Tenosique. Une mutinerie au poste d’immigration se termine par un mort et quatre blessés. A Villahermosa, les autorités mexicaines ont confirmé la mort d’un Guatémaltèque de 42 ans à l’intérieur d’une prison pour migrants située à Tenosique, dans l’État mexicain du sud-est de Tabasco, après un incendie et une tentative d’émeute qui a également fait quatre blessés.

#0185 Source : breakingnews.fr

Mexique : nombreux pillages et autoreductions sur tout le territoire.

Mexique. De nombreux pillages et auto-réductions ont lieu à travers tout le Mexique dans des magasins alimentaire, bureau de tabac et de matériel electroménager. De nombreuses personnes sur les réseaux encouragent au vol, au pillage et au désordre. Les autorités ont réussi à en retrouver beaucoup notamment grâce à l’utilisation des réseaux Facebook ou Whatsapp qui diffusent des appels allant dans ce sens. Restez prudents !

#0349 Source elpais.com

Mexique, Xochitepec : plusieurs détenus se sont évadés de la prison Atlacholoaya dans un camion à ordure au cours d’une émeute, la course poursuite fait malheureusement trois morts et dix blessés

Mexique, Xochitepec. Plusieurs détenus s’évadent de la prison Atlacholoaya dans la région de Morelos. Au cours d’une émeute, des détenus ont pris en otage quatre gardiens et ont tenté de leur faire libérer tous les détenus. Certains d’entre eux ont pu finalement s’échapper dans un camion à ordures poursuivi par la police qui a tiré sur le véhicule, blessant plusieurs personnes et le conducteur et provoquant un accident. Il y a eu dix morts et dix blessés, on ne sait pas combien de personnes ont pu finalement s’échapper et combien ont été retrouvées plus tard. Dans cette même prison, le 21 novembre, une mutinerie a été réprimée violemment et deux détenus étaient morts dans les affrontements.

#0609 spainsnews.com