Méditerranée : l’Océan Viking débarque les 180 migrants sauvés en mers… qui seront enfermés en quarantaine sur le Moby Zaza

Méditerranée. Le navire humanitaire Ocean Viking a finalement reçu l’autorisation de débarquer les 180 migrants, qui attendaient depuis maintenant plus d’une semaine bloqués en mer. A leur arrivée en Sicile, ces 180 personnes seront transférées à bord d’un ferry du Port Empedocle, le Moby Zaza, pour y être placés en quarantaine pendant deux semaines. D’abord la mer comme zone d’attente, sur un bateau, bientôt le port, sur un autre bateau.

#1120 Source la-croix.com

Malte : manifestation au centre d’accueil de Marsa, face au blocage total de la situation des 400 personnes qui y sont enfermées et des 400 autres enfermés sur des bateaux

Malte. Une manifestation s’est déroulée au centre d’accueil pour migrants de Marsa face au blocage total de la situation des 400 personnes qui y sont enfermées, auxquelles il faut ajouter les 400 personnes supplémentaires gardées en mer sur des bateaux de croisière réaffectés en prisons pour migrants. Malte vient de signer un accord avec la Lybie dans le but de renforcer “la lutte contre l’immigration illégale” en mer Méditerranée. Le texte prévoit la création de “centres de coordination” à Tripoli et La Valette qui seront opérationnels dès le mois de juillet.

#0862 source infomigrant.net et réseaux sociaux

Malte. 75 personnes qui se sont signalées comme étant en détresse sur un bateau de fortune n’ont reçu pour l’instant aucuns secours et ont passé une nuit seuls en mer.

Malte. 75 personnes qui se sont signalées comme étant en détresse sur un bateau de fortune n’ont reçu pour l’instant aucuns secours et ont passé une nuit seuls en mer. Ces migrants qui ont fui la Lybie, se trouvent dans la zone de recherche et de sauvetage maltaise et se dirigent vers la zone de recherche italienne sans avoir été secourus.

#0835 vu sur alarmphone

Malte : le Bahari, troisième navire de la compagnie touristique Captain Morgan à servir de prison pour 300 migrants en période de pandémie.

Malte. Excepté 19 d’entre eux (principalement des enfants et leurs parents, ainsi que des femmes enceintes) qui ont été emmenés sur la terre ferme pour des raisons humanitaires, les 140 rescapés du naufrage qui a eu lieu le 21 mai ont été transférés le lendemain en dehors des eaux territoriales maltaises, sur un bateau de croisière, le Bahari, troisième navire de la compagnie touristique Captain Morgan à servir de prison pour les migrants en période de pandémie. Près de 300 migrants sont actuellement enfermés sur ces trois bateaux.

#0778 vu sur courrierinternational.com

Malte : suite à la fermeture des ports en méditerranée, les bateaux de migrants qui ont été laissés à la dérive étaient surveillés par Malte et Frontex depuis des avions, plusieurs personnes ont été ainsi laissées pour mortes ou en détresse, affamées, en passe de se noyer…

Malte. Peu de temps après que l’Italie et Malte ont déclaré leurs ports «dangereux» et se sont efforcés de les fermer pour les débarquements de migrants, des bateaux de migrants ont été laissés à la dérive tout en étant surveillés par les autorités européennes depuis les airs. Plusieurs personnes en détresse ont été laissées pour mortes, affamées ou noyées tout en étant étroitement surveillées par Malte et Frontex. Quatre bateaux se sont signalés à Alarm Phone autour de Pâques, du 10 au 13 avril 2020. Un bateau avec 47 personnes à bord a été laissé à la dérive dans la zone maltaise pendant plusieurs jours, ils ont fini par être secourus le 13 avril. Un deuxième bateau avec 77 personnes à bord est arrivé de façon autonome à Portopalo di Capopassero, en Sicile le même jour. Un troisième bateau avec 63 personnes à bord a été illégalement repoussé en Libye les 14 et 15 avril. Au moins 12 personnes sont décédées en raison de l’absence d’assistance de Malte. Un quatrième bateau avec 101 personnes à bord a atteint Pozzallo, en Sicile, le 12 avril.

Carte établie par Alarmphone à partir des signalements des migrants en détresse qui informent de leur position, de leur situation et du nombre de personnes sur le bateau

#0770 Source alarmphone.org

Malte : les autorités maltaises affrètent des navires privés pour renvoyer les bateaux de migrants en Lybie

Malte, Lybie. Une enquête du New York Times publiée le 30 avril révèle que les autorités maltaises ont affrété, depuis le mois d’avril, une flotte de navires privés afin d’empêcher les migrants d’atteindre l’île et de les renvoyer en Libye. Selon le quotidien américain – qui s’appuie sur les témoignages d’un capitaine de l’un de ces bateaux, commandant en chef des garde-côtes libyens, et d’un ancien responsable maltais impliqué dans l’opération – les trois chalutiers de pêche affrétés appartiennent à des particuliers mais ont agi sur les instructions des forces armées maltaises. Actuellement, un bateau avec 90 personnes à bord, récemment secouru par le cargo Marina, ne parvient pas à accoster car aucun port ne l’accueille. Il est à craindre que les migrants à son bord soient renvoyés vers la Lybie qu’ils ont fui.

#0478 Source infomigrants.net