Malawi : une décision judiciaire annule le confinement de la population décrété le 15 avril par le président

Malawi. Une décision judiciaire annule le confinement de la population décrété par le président le 15 avril, qui a suscité des manifestations et affrontements, en particuliers de la part des commerçants pauvres. Ce pays d’Afrique australe a été l’un des derniers du continent à détecter des malades du Covid-19 avec officiellement une vingtaine de cas en date du 30 avril. Saisie par la Coalition pour la défense des droits de l’homme (HRDC), le 17 avril, “la haute cour de justice a pris la décision inédite de suspendre la décision du gouvernement tant que rien ne serait fait pour les plus pauvres”.

#0452 courrierinternational.com

Malawi : situation dramatique dans les prisons où les matons font grève en refusant de laisser sortir les prisonniers libérés à cause de l’épidémie

Malawi. Le président Peter Mutharika annonce la libération préventive de 184 détenus, sur les plus de 15 000 dans tous le pays. Des matons de plusieurs prisons, notamment à Lilongwe au nord du pays ou encore à la prison de Chichiri à Blantyre, entament une grève pour plus de moyens et refusent de libérer les prisonniers. Plus généralement, les prisons malawites sont largement débordées, deux fois plus de détenus que de places et, au delà des trois morts et des trente cas confirmés de coronavirus dans le pays, les prisons sont, depuis des années, des lieux de transmissions importants du VIH et de la tuberculose.

#0331 Source mwnation.com