Australie. Les autorités annoncent que les australiens ne pourront pas voyager à l’étranger avant 2022 en raison de la pandémie de coronavirus

Australie. Les autorités annoncent que les australiens ne pourront pas voyager à l’étranger avant 2022 en raison de la pandémie de coronavirus, c’est-à-dire tant qu’un vaccin ne sera pas accessible à la population. Une campagne avec le slogan « Holiday Here This Year » (Les vacances ici cette année) est diffusée à l’approche de l’été.

#1603 vu sur lesoir.be

Australie. Le gouvernement fait avancer un projet de loi qui donne au gouvernement fédéral des pouvoirs sans précédent comme celui d’envoyer des troupes sans l’autorisation d’un gouvernement d’État “en cas d’urgence ou de catastrophe nationale”

Australie. Le gouvernement fait avancer un projet de loi pour donner aux gouvernements fédéraux des pouvoirs sans précédent pour déclarer les situations d’urgence et appeler l’armée, avec ou sans accord du gouvernement de l’État. Ce projet institutionnalise certaines des mesures répressives d’urgence prises pendant la crise sanitaire. Comme aux États-Unis, les mesures proposées annuleraient la division constitutionnelle des pouvoirs des États fédéraux, afin de permettre aux premiers ministres d’envoyer des troupes sans l’autorisation d’un gouvernement d’État ou de territoire “en cas d’urgence ou de catastrophe nationale”. Dans le cadre de la crise du Covid, environ 3 500 militaires ont déjà été mobilisés pour «l’opération COVID-19 Assist», dont environ la moitié à la demande du gouvernement travailliste de l’État de Victoria, actuellement l’État le plus touché par le virus. Les soldats patrouillent dans les rues, frappent à la porte des maisons, s’occupent des postes de contrôle aux frontières, des aéroports et des quarantaines d’hôtels, et effectuent la recherche des contacts. Dans la capitale victorienne de Melbourne, ils aident la police à faire appliquer le couvre-feu de 20 heures à 5 heures. À Victoria, le gouvernement travailliste a en outre déclaré un «état de désastre», lui permettant de suspendre toute loi du Parlement et d’émettre des instructions qui prévalent sur toute loi ou loi. Ces pouvoirs peuvent être utilisés pour réprimer les troubles et interdire les grèves.

#1448 vu sur wsws.org

Australie, Melbourne : un nouvel état d’urgence est déclaré, qui donne à la police le pouvoir d’entrer dans des maisons privées sans mandat ni permission des propriétaires pour des «contrôles ponctuels»

Australie, Melbourne. Les autorités de l’Etat de Victoria déclarent un nouvel état d’urgence pour gérer la crise sanitaire, qui donne à la police le pouvoir d’entrer dans les maisons privées, sans mandat ni permission des propriétaires, afin d’effectuer des «contrôles ponctuels». Un couvre-feu ne permettant pas aux personnes de quitter leur domicile entre 20 h 00 et 5 h 00, sauf pour «des raisons professionnelles et essentielles de santé, de soins ou de sécurité» est instauré et pendant le reste de la journée, les gens ne peuvent quitter leur domicile que pour acheter de la nourriture et des articles essentiels, recevoir ou donner des soins, faire de l’exercice quotidien ou travailler. Les églises sont fermées sauf pour les funérailles, avec un maximum de 10 personnes en deuil autorisées à y assister, avec permis requis. Les écoles sont fermées, sauf pour les enfants “vulnérables” et les enfants des travailleurs autorisés. Les masques faciaux sont obligatoires partout en dehors de chez soi, même dans les espaces ouverts lorsque l’on est seul. Nul ne peut aller dans un domicile autre que le sien, sauf pour y donner des soins. Les gens ne peuvent se réunir en public qu’avec une seule personne extérieure à leur domicile. Le commissaire en chef de la police de Victoria a affirmé publiquement que la police avait dans certains cas brisé les vitres de voiture parce que des personnes à l’intérieur des véhicules ne coopéraient pas ou ne suivaient pas les directives sanitaires nouvellement imposées. Une gamme d’amendes et de pénalités est en vigueur pour ceux qui enfreignent les règles, y compris une amende immédiate de 200 dollars pour “ne pas se couvrir le visage, sans excuse légitime“, une amende immédiate de 1.650 dollars pour ceux qui sortent de chez eux hors des motifs “valables” et une amende de près de 5 000 $ sur place pour ceux qui ont été testés positifs au coronavirus et enfreignent les règles de quarantaine. Toutes ces amendes peuvent être considérablement augmentées pour les récidivistes.

#1413 vu sur www.medias-presse.info

Australie : le gouvernement reconfine pour six semaine les cinq millions d’habitants de Melbourne et ferme les frontières de l’Etat de Victoria

Australie. Le gouvernement reconfine les cinq millions d’habitants de Melbourne, deuxième ville du pays. Les habitants ont reçu l’ordre de rester confinés chez eux durant six semaines suite à ce qui est considéré comme un échec des mesures instaurées pour empêcher la propagation du virus. L’État de Victoria, où se trouve Melbourne, a fermé mercredi toutes ses frontières.

#1170 vu sur www.ledevoir.com

Australie : en réaction à l’adoption de la nouvelle loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, l’Australie propose aux ressortissants de Hong Kong de prolonger leur séjour de cinq ans et annule les extraditions

Australie. En réaction à l’adoption de la nouvelle loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, l’Australie propose aux ressortissants de Hong Kong de prolonger leur séjour de cinq ans au delà de l’expiration de leur visa et annule les traités d’extraditions.Près de 10 000 titulaires de visa temporaires qualifiés, diplômés et étudiants en Australie seraient éligibles à ces nouvelles dispositions, ainsi que 2 500 autres en dehors de l’Australie et 1 250 demandes sont en cours.

##1145 vu sur theguardian.com

Australie : l’Etat de Victoria est isolé du reste du pays, à cause d’une inquiétante hausse des cas de Covid19 détectés, des centaines de policiers ont été déployés pour faire respecter ces mesures

Australie. L’Australie isole à partir d’aujourd’hui l’Etat de Victoria du reste du pays, et les autorités ont annoncé mettre en place des strictes mesures de confinement pour lutter contre une inquiétante hausse du nombre de cas de coronavirus. La limite séparant les deux Etats les plus peuplés de l’Australie – celui de Victoria et celui de Nouvelle-Galles du Sud – est fermée à compter de minuit dans la nuit de lundi à mardi, ont déclaré les autorités de ces deux Etats. Victoria a fait état lundi d’un nombre record de 127 cas en une journée alors que le virus s’est propagé dans la ville de Melbourne, notamment dans plusieurs immeubles densément peuplés. Plus de 300 000 habitants sont confinés à Melbourne. Seize des nouveaux cas enregistrés l’ont été dans neuf hautes tours de logements sociaux. Des centaines de policiers ont été déployés pour faire respecter ces mesures.

#1124 vu sur www.francetvinfo.fr

Australie, Sydney : une manifestation contre le racisme et la police rassemble plusieurs milliers de personnes avec un très fort écho au sein de la communauté aborigène

Australie, Sydney. Une manifestation contre le racisme et la police rassemble plusieurs milliers de personnes. Le mouvement Black Lives Matter prend de l’ampleur aussi en Australie où la dénonciation des violences policières trouve un très fort écho au sein de la communauté aborigène avec en particulier la dénonciation de la mort de centaines d’Aborigènes dans des prisons (30% de la population carcérale pour 3% de la population du pays). Une cérémonie funéraire rituelle d’embaumement a eu lieu pendant la manifestation.

#1121 vu sur www.msn.com

Australie : des milliers de manifestants ont défilé contre le racisme samedi dans plusieurs villes et le slogan “Black lives matter” est repris pour défendre les populations autochtones aborigènes

Australie. Des milliers de manifestants ont défilé contre le racisme samedi dans plusieurs villes. La plus importante manifestation a rassemblé, à Perth, la grande ville de l’Ouest du pays, plusieurs milliers de personnes brandissant des drapeaux aborigènes et des pancartes proclamant “Black Lives Matter”. Le mouvement a eu un écho particulier en Australie où il représente toutes les formes de discriminations et est repris pour celles qui concernent les Aborigènes qui sont, par exemple, surreprésenté au sein de la population carcérale. 400 d’entre eux sont morts en détention lors des 30 dernières années, sans que cela n’entraîne de poursuites, malgré de nombreuses enquêtes et avec, parfois, des preuves évidentes de mauvais traitements. Des manifestations pour les droits des Aborigènes d’Australie ont également eu lieu à Darwin, principale ville du Territoire du Nord et dans des villes de l’Etat du Queensland voisin (Nord-Est), deux régions du pays abritant de nombreuses communautés aborigènes.

#0966 vu sur www.challenges.fr

Australie, Sydney : à Surry Hills, dans la banlieue de la ville, un officier de police est sous enquête après avoir frappé un adolescent d’origine autochtone face contre terre sur le trottoir

Australie, Sydney. A Surry Hills, dans la banlieue de la ville, un officier de police est sous enquête après avoir frappé un adolescent de 16 ans d’origine autochtone face contre terre sur le trottoir. La scène a été filmée et a circulé sur les réseaux sociaux. Le jeune garçon a été arrêté et hospitalisé sans que ses jours soient en danger. Les autorités disent craindre un amalgame avec la mort de Georges Floyd.

#0840 Source urban-fusion.fr

Australie, Sydney : révolte des détenus du Villawood Immigration Detention Centre

Australie, Sydney. Des détenus se sont révoltés et ont réussi à monter sur le toit du Villawood Immigration Detention Centre (Centre de rétention administratif) afin d’y accrocher des banderoles. Une trentaine de détenus avaient déjà entamé une grève de la faim depuis cinq jours. Les équipes de police et les équipes anti-émeutes ont repris le dessus en fin d’après midi.

#0290 Source : www.sbs.com.au