Espagne : 8.442 personnes ont été interpellées depuis le 14 mars pour non-respect des mesures de confinement, plus d’un million de sanctions ont été prononcées

Espagne. Le ministère de l’Intérieur indique que 8.442 personnes ont été interpellées du 14 mars au 20 mai pour non-respect des restrictions imposées par l’état d’urgence sanitaire dont 1.227 par la Garde civile, 2.548 par les polices locales, 547 par les Mossos d’Esquadra (police régionale de Catalogne), 320 par la police du Pays Basque, 26 par la police de Navarre, et une par la police des Canaries, a précisé le ministère dans un communiqué. Plus d’un million de sanctions ont été prononcées contre des personnes accusées d’avoir enfreint les règles de confinement. Les amendes oscillent entre 300 et 600.000 euros. Le port du masque est devenu obligatoire à partir de six ans, dans les espaces fermés, ainsi que sur la voie publique quand il n’est pas possible de garder la distance de sécurité de deux mètres minimum, sous peine d’une amende comprise entre 601 et 30.000 euros.

#0741 Source mapexpress.ma

Afrique du Sud : le gouvernement annonce la remise en liberté sous contrôle judiciaire de 19.000 détenus sur les 160.000, beaucoup d’entre eux sont déjà malades.

Afrique du Sud. Le gouvernement annonce la remise en liberté sous contrôle judiciaire de 19.000 détenus sur les 160.000 qui sont incarcérés dans les 243 établissements pénitentiaires du pays. Les prisons sont déjà un foyer de contamination et beaucoup des prisonniers libérés sont probablement malades : dans la prison de East London par exemple, 65 détenus et 35 gardiens ont été déclarés positifs et deux prisonniers y sont morts.

#0549 Source voaafrique.com

Afrique du Sud : 73 000 soldats supplémentaires doivent être déployés pour faire respecter le confinement dans les bidonvilles

Afrique du Sud. Le président sud-africain Cyril Ramaphosa prévoit de déployer plus de 73.000 soldats supplémentaires pour faire respecter le confinement, en particulier dans les bidonvilles et les quartiers les plus pauvres. Depuis le 27 mars, les 57 millions de Sud-Africains sont soumis à un confinement très strict contrôlé par la police et l’armée. Faire du jogging, promener son chien et vendre de l’alcool sont interdits jusqu’à fin avril.

#0311 Paru sur today.rtl.lu le 15 avril 2020

Afrique du sud, Pretoria : émeutes dans la prison de haute sécurité Baviaanspoort à Roodeplaat

Afrique du sud, Pretoria. Des détenus de la prison de haute sécurité Baviaanspoort à Roodeplaat ont affrontés les matons pendant que d’autres, encore en cellules, frappaient sur les portes. Une équipe d’intervention a tabassé les détenus jusqu’à mater la révolte. Certains détenus s’engagent dans une grève de la faim pour demander de meilleures conditions sanitaires.

#0288 Source : city-press.news24.com

Afrique du sud : pillages à Cape Town

Afrique du sud, Cape Town. Suite au manque de nourriture, des gens commencent à piller les épicerie et supermarchés. Plusieurs magasins ont été attaqués. Certaines de ces attaques ont eu lieu durant les récentes émeutes de la faim (Liens vers l’autre brève)

#0316 Source iol.co.za