L’Italie annonce la régularisation prochaine de 600 000 travailleurs migrants avec des titres de séjour temporaires, pour pallier au manque de main d’œuvre dans l’agriculture

Italie. Les besoins des économies européennes en terme de main d’œuvre fluctuent, et, au rythme de ces fluctuations, ces pays font venir des migrants, régularisent et expulsent. Ainsi, l’Italie veut régulariser 600 000 sans-papiers pour pallier le manque de main d’œuvre dans l’agriculture dû au fait que les 300 000 travailleurs étrangers saisonniers – principalement originaires d’Europe de l’est – qui viennent chaque année travailler aux récoltes n’ont pas pu rejoindre la péninsule comme ils le font chaque année, en raison de la pandémie de coronavirus. Les régularisations se font sur des statuts très précaires liés aux contrats de travail. L’extrême droite s’agite autour de ce qu’elle appelle l’arrivée d'”une armée de clandestins”.

#0702 Source infomigrants.net