Royaume Uni, Leicester : les contaminations repartent à la hausse en particulier dans les usines textiles où des milliers de personnes travaillent pour environ 3,50 livres sterling l’heure sans avoir cessé pendant la pandémie et sans protection

Royaume Uni, Leicester. Les contaminations repartent fortement à la hausse dans le pays, et en particulier dans les usines textiles de Leicester où des milliers de personnes travaillent pour environ 3,50 livres sterling l’heure (3,86 euros), c’est-à-dire bien moins que le minimum légal (8,72 livres sterling pour les salariés âgés de 25 ans et plus). Ces contaminations sont liées au fait que ces ateliers ont continué à fonctionner sans protection sanitaire efficace pendant toute la phase de pandémie. Une ONG dit même « avoir collecté des informations selon lesquelles on a demandé aux gens de venir au travail même s’ils montraient des symptômes du Covid-19, sinon ils perdraient leur poste ». Le gouvernement britannique a réimposé début juillet un confinement strict dans la ville. Beaucoup de ces travailleurs et travailleuses sont issus du continent indien (37 % de la population locale).

#1255 vu sur lemonde.fr