Le confinement va perdurer avec des “assouplissements” minimes, pour maintenir une “normalité” de 5000 cas par jours; des mesures pour renforcer l’isolement des personnes positives sont envisagées

France. Dans ses dernières annonces, Macron prévoit que le confinement perdure, avec des “assouplissements” comme la réouverture des petits commerce samedi prochain et l’extension de la zone de promenade à 20 km pour 3 heures, mais le maintien des attestations de déplacement. Il a surtout validé que le taux de 5000 contaminations journalière considéré comme le taux à partir duquel des assouplissements sont possibles devait être désormais considéré comme un taux normal, qui permet aux hôpitaux de gérer le flux de patients. Comme on le voit depuis le début de ce confinement, la question n’est pas la protection des populations mais l’optimisation de la gestion avec le maximum possible de mise au travail. D’autre part, il a annoncé que la contrainte sur l’isolement des personnes positives devait être plus efficace, sans préciser les moyens qui seraient mis en oeuvre. Il vient d’ailleurs de demander au Parlement de se saisir du débat sur l’isolement des personnes positives au Covid-19 pour proposer des mesures plus coercitives. “Ces personnes”, a précisé Macron, “seront accompagnées sur le plan matériel, sanitaire et psychologique. Cette nouvelle stratégie associera, outre les services de l’État, les maires, leurs services, comme les associations concernées”.

#1724 vu sur lci.fr