Kenya, Nairobi : la destruction d’un bidonville fait 5000 sans abris alors que la situation dans les quartiers les plus pauvres est de plus en plus tendue. A Kibera une bagarre lors d’une distribution alimentaire fait deux morts et des dizaines de blessés.

Kenya, Nairobi. En pleine épidémie, la destruction au bulldozer du bidonville de Kariobangi fait, du jour au lendemain, 5000 sans-abris. Ce serait le propriétaire, la compagnie des eaux Nairobi Water and Sewerage Company qui aurait initié cette opération pour récupérer le terrain. Alors que Nairobi fait face à une forte diffusion du virus, se déplacer ailleurs pour trouver où loger est rendu très difficile par les restrictions de circulation liées au confinement autour de la capitale. La situation est de plus en plus tendue dans les bidonvilles de la région : à Kibera, le plus grand bidonville de Nairobi, une bagarre générale lors d’une distribution de farine et d’huile, a fait des dizaines de blessés et deux morts.

#503 et 496 Sources Le Monde du 05/05 et the-star.co.ke