Kenya : généralisation des procès “connectés” à la place des audiences classiques grâce à un logiciel produit par Microsoft.

Kenya. Depuis le début de l’épidémie dans le pays en mars, la Justice ne s’arrête pas. Le président de la Cour Suprême David Maraga se réjouit dans sa dernière conférence de presse de l’utilisation depuis le 15 mars par les cours de justice de vidéo-conférences et emails pour maintenir les procès. Il ordonne la généralisation des procès connectés. L’entreprise Microsoft a donné accès à son logiciel Microsoft Word pour six mois au Ministre de la Justice pour aider à l’informatisation des procédures pénales.

#0332 Source thebrief.co.ke