Corée du Nord, Kaesong : Kim Jong Un ordonne l’isolement totalement la ville de Kaesong près de la frontière en annonçant qu’un premier cas de covid aurait été détecté

Corée du Nord, Kaesong. Selon les médias d’Etat, Kim Jong Un a ordonné d’isoler totalement la ville de Kaesong près de la frontière avec la Corée du Sud parce qu’une personne aurait été détectée comme susceptible d’être infectée par le coronavirus. D’après la propagande gouvernementale, il s’agirait d’une personne qui serait entrée illégalement en Corée du Nord à travers la ligne de démarcation avec la Corée du Sud. Le franchissement de cette frontière gardée par des dizaines de milliers de militaires en passant à travers des champs de mines antipersonnel sur 4 km est particulièrement périlleux, voire impossible. C’est le premier cas de Covid annoncé par le gouvernement qui se prétendait complètement protégé de la propagation du virus. Le dirigeant du pays annonce que face à ce premier cas suspect, il resserrera le contrôle sur la population. Le commandant des forces américaines en Corée a déclaré que le virus avait probablement en fait déjà atteint la Corée du Nord. Contrairement à la frontière fortement militarisée de la Corée du Nord avec la Corée du Sud, la frontière de 880 milles du pays avec la Chine est poreuse – et les commerçants du marché noir qui ont traversé pendant des années des deux côtés ont été considérés comme une source plus probable d’introduction du virus.

#1289 vu sur bloomberg.com