Italie, Trieste : lors d’un rassemblement devant la prison du Coroneo, les détenues de la section pour femmes ont manifesté en tapant sur les barreaux, contre la gestion de la crise sanitaire dans les prisons italiennes

Italie, Trieste. Lors d’un rassemblement devant la prison du Coroneo, les détenues de la section pour femmes ont manifesté en tapant sur les barreaux, contre la situation que tous les détenus et les détenues subissent dans les prisons italiennes à cause de l’épidémie de Covid-19. Elles demandent à être soumises à des tests PCR au lieu d’être obligées à la vaccination, une amnistie, la libération pour les personnes avec des problèmes de santé et pour les détenus en fin de peine. Elles proposent à tous les détenus de faire de même le lundi 1er février à 15h30. Un rassemblement est proposé en même temps à l’extérieur de la prison.

#1871 vu sur lemonde.fr