Italie, Calabre : cédant aux pressions de la population locale, les autorités italiennes ont fait transférer 13 migrants malades du coronavirus depuis Amantea vers l’hôpital militaire à Rome

Italie, Calabre. Cédant aux pressions de la population locale, les autorités italiennes ont fait transférer 13 migrants malades du coronavirus depuis Amantea, en Calabre, vers l’hôpital militaire Celio à Rome. La gouverneure calabraise demande à ce que tous les migrants secourus en mer soit placés en quarantaine dans des bateaux au large des côtes italiennes. Les 13 migrants testés positifs faisaient, eux, partie d’un contingent de 70 Bangladais qui, après leur sauvetage, ont été répartis à travers la Calabre. A l’annonce des cas positifs au covid, des habitants d’Amantea ont alors commencé à protester contre l’arrivée de migrants, ils ont d’abord coupé une route nationale dimanche en formant une chaîne humaine puis se sont rassemblés pour manifester dans le centre de cette petite ville côtière de 14 000 habitants. Ils menacent de poursuivre les blocages et les manifestations si aucune mesure n’est prise pour éloigner les migrants malades. L’armée avait dû être appelée en renfort, mardi 14 juillet, pour maintenir le calme autour du bâtiment où se trouvaient les migrants.

#1323 vu infomigrants.net