Iran : un journal a été fermé par les autorités après la publication d’une interview d’un expert sanitaire mettant en cause le bilan de l’épidémie dans le pays, peut-être vingt fois plus lourd que les chiffres officiels

Iran. Un journal iranien a été fermé par les autorités après la publication d’une interview d’un expert sanitaire mettant en cause le bilan de l’épidémie de coronavirus dans la République islamique et affirmant qu’il pourrait être vingt fois plus lourd que les chiffres officiels. L’expert interviewé, ancien membre de l’équipe de lutte contre l’épidémie, avait déclaré notamment: “Les chiffres annoncés par les autorités sur les cas et les morts dus au coronavirus représentent seulement 5% du véritable bilan.” Selon un autre épidémiologiste, le virus a été détecté dès janvier par les autorités alors que les premières infections et les premiers décès ont été annoncés le 19 février. Le bilan officiel de l’épidémie en Iran s’établit actuellement à 18.616 morts et 378.844 cas de contamination.

#1393 vu sur www.challenges.fr